1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Enlèvement de Berenyss : le ravisseur de la petite fille toujours recherché
1 min de lecture

Enlèvement de Berenyss : le ravisseur de la petite fille toujours recherché

REPLAY - Berenyss a été enlevée avant d'être retrouvée saine et sauve dans les Ardennes jeudi 23 avril. L'enquête se poursuit.

La photo de Berenyss diffusée par la police
La photo de Berenyss diffusée par la police
Crédit : HO / POLICE JUDICIAIRE / AFP
Enlèvement de Berenyss : le ravisseur toujours recherché
01:13
Dimitri Rahmelow & Claire Gaveau

La traque continue... Malgré 200 gendarmes sur place, des hélicoptères et des équipes cynophiles, toujours aucune trace du ravisseur de la petite Berenyss, enlevée jeudi 23 avril avant d'être retrouvée dans les Ardennes aux alentours de 23 heures.

Plusieurs indices ont été transmis à différents laboratoires, notamment un paquet de bonbons qui a servi à attirer la fillette de 7 ans. "Un sachet de bonbons mais aussi plusieurs pièces, comme les vêtements de cette petite fille, ont été confiées, a révélé le lieutenant-colonel de la gendarmerie Jean-Paul Tissier avant d'évoquer d'autres recherches. "Les traces digitales que l'on peut retrouver sur ses différents supports et le département véhicule qui va examiner complètement le vélo de la petite fille", a-t-il détaillé. 

Un portrait robot difficile

L'enquête se poursuit donc. Les relais téléphoniques vont être étudiés, les plannings des pédophiles relâchés récemment vont être vérifiés alors que la petite Berenyss ne connaissait pas son ravisseur. L'objectif prioritaire ? Réaliser un portrait-robot de ce ravisseur. "On est en train d'essayer de le déterminer avec elle. C'est difficile de faire décrire quelqu'un à un adulte et encore plus à un enfant. Je ne sais pas si je vais avoir quelque chose d'exploitable avec un degré de fiabilité qui me permettrait de le diffuser", a annoncé le procureur de la Républiqye, Yves Le Clair.

Samedi, le périmètre a été élargi, notamment vers le nord des Ardennes, avec la compagnie de gendarmerie de Sedan, a indiqué à l'AFP le capitaine Jean-François Kiczek, officier opération du groupement de gendarmerie  du département. 

À écouter aussi

Berenysse a été très entendue vendredi après avoir été examinée dans un hôpital de Reims. Selon le secrétaire d'État au budget et ancien député local, Christian Eckert, cette petite fille est choquée et angoissée par ce périple de huit heures en compagnie d'un homme seul.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/