1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Emploi : le chômage a progressé de 0,4% en mars
1 min de lecture

Emploi : le chômage a progressé de 0,4% en mars

REPLAY - REPLAY INTÉGRAL - Le nombre de chômeurs a augmenté de 0,4% en mars 2015. Le dérapage de Christian Estrosi sur les islamistes...

Florence Cohen
Florence Cohen
"On refait le monde" du lundi 27 avril 2015 - l'intégralité
33:30
Avec ces chiffres du chômage, Hollande peut-il être candidat en 2017 ?
08:33
La 3e guerre mondiale selon Estrosi, réalité ou délire électoral ?
09:37
Guerre des prix dans la grande distribution : qui abuse ?
08:22
Faut-il supprimer les jours fériés ?
07:10

On refait le monde avec :
- Olivier Mazerolle, directeur de la rédaction de La Provence,
- Xavier Couture, producteur de télévision,
- Philippe Bailly, conseiller en communication,
- Guillaume Perrault, journaliste politique au Figaro.

Emploi : le nombre de chômeurs atteint la marque historique des 3,5 millions

Après une accalmie en janvier et une hausse en février, le chômage continue sa fuite en avant. D'après les chiffres publiés ce lundi par le ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emploi) a augmenté de 0,4% au mois de mars 2015. Pour la première fois de son histoire, la France a donc dépassé la barre symbolique des 3,5 millions de chômeurs.

Cette nouvelle hausse est une bien mauvaise nouvelle pour François Hollande. Le chef de l'État a en effet, à plusieurs reprises, fait une corrélation entre la courbe du chômage et sa candidature pour la prochaine présidentielle. Mais, au vu des dernières statistiques, peut-il se représenter en 2017 ?

Olivier Mazerolle estime qu'il est encore trop tôt pour se prononcer sur ce sujet. Selon lui, les chiffres du chômage d'ici à 2017 sont encore à prendre en compte. Cependant, il est troublé par l'annonce de ce lundi. En effet, le directeur de la rédaction de La Provence constate une dévalorisation constante de la parole politique et la non-prise en compte de la démoralisation du pays.

La dévalorisation constante de la parole politique, une sorte de déprime qui gagne le pays, est le plus inquiétant lors de l'annonce ce lundi des chiffres du chômage de mars 2015.

Olivier Mazerolle, directeur de la rédaction de La Provence
RTL vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/