1 min de lecture Justice

Église : le cardinal Barbarin encouragé à quitter ses fonctions

Tandis que l'archevêque de Lyon doit savoir ce lundi 3 septembre s'il sera jugé pour non-dénonciation d'agression sexuelle sur mineurs, des membres de l'Église demandent eux-mêmes sa démission.

Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est soupçonné de ne pas avoir dénoncé des faits d'agressions sexuelles commis par deux prêtres
Le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, est soupçonné de ne pas avoir dénoncé des faits d'agressions sexuelles commis par deux prêtres Crédit : SIPA
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

L'affaire Barbarin est loin d'être enterrée. Une audience de consignation a lieu ce lundi 3 septembre dans le cadre d'une procédure lancée contre le cardinal Philippe Barbarin, primat des Gaules. Ce dernier est poursuivi par d'anciens scouts lyonnais pour n'avoir pas dénoncé des agressions pédophiles dans son diocèse. Au-delà des accusations qui le visent dans le monde civil, des cadres du clergé se positionnent également en faveur de son retrait, comme le fait remarquer Le Parisien.

Après l'appel d'un prêtre publié sur une plateforme de pétitions en ligne, signé par plus de 100.000 personnes et la Une de Charlie Hebdo consacrée à l'archevêque de Lyon, des voix commencent peu à peu à se faire entendre, qui préconisent la démission du cardinal Barbarin. "Une majorité ne comprend plus son obstination", résume ainsi un évêque auprès du quotidien.

Le son de cloche n'est pas le même au diocèse de Lyon, où l'on assure que la démission de Philippe Barbarin, motivé à l'idée de "poursuivre sa mission", n'est "pas à l’ordre du jour". Selon Yves Baumgarten, vicaire général du diocèse interrogé par Le Parisien, "le cardinal reçoit des lettres et des mails de soutien". Reste à savoir si ces missives suffiront à encourager le mis en cause à poursuivre sa carrière épiscopale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Église Prêtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants