1 min de lecture Vol de drone

Drone à Paris : un journaliste d'Al-Jazeera condamné à 1.000 euros d'amende

Après avoir fait voler un drone au Bois de Boulogne, Tristan Redman d'Al-Jazeera a été condamné à 1.000 euros d'amende.

Un drone au-dessus de Saint-Cloud le 27 février 2015 (Illustration)
Un drone au-dessus de Saint-Cloud le 27 février 2015 (Illustration) Crédit : Crédit DOMINIQUE FAGET / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Pour avoir fait voler sans autorisation un drone à Paris, Tristan Redman, journaliste de la chaîne qatarie Al-Jazeera, a été condamné ce mardi 3 mars à une amende de 1.000 euros et son engin confisqué. Le Britannique de 34 ans deux collègues avaient été placés en garde à vue le 25 février après avoir fait voler un drone au Bois de Boulogne, dans l'ouest parisien.

Les vols de drone sans autorisation sont interdits à Paris. Seul le pilote, Tristan Redman, avait été traduit en justice, les deux autres personnes impliquées étant relâchées sans poursuite. La police avait très vite écarté tout lien entre cette affaire et des survols nocturnes de Paris survenus la veille et l'avant-veille, qui restent à ce jour inexpliqués et mobilise toujours la police.

Multiplication des survols de drones en France

"Ce ne sont que des journalistes qui ont voulu faire leur travail", a commenté mardi l'avocat de Tristan Redman, Me Francis Szpiner. "Il faut quand même vraiment arrêter", a de son côté dit au journaliste la magistrate qui a validé la peine. "Sur une première infraction, ça ira, après ça va être un petit peu plus difficile", l'a-t-elle mis en garde.

À lire aussi
Un drone au-dessus de Saint-Cloud le 27 février 2015 (Illustration) société
247 sites en France sont interdits aux prises de vue aérienne

Tristan Redman s'était fait remettre en novembre le drone par le bureau de Londres de la chaîne. Il avait recruté les deux autres reporters, des indépendants âgés de 52 et 68 ans, pour les besoins de son reportage. La police française est en alerte depuis l'automne face à une multiplication en France de survols par des drones de différents sites : centrales nucléaires, base militaire stratégique, présidence française...

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vol de drone Paris Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776861155
Drone à Paris : un journaliste d'Al-Jazeera condamné à 1.000 euros d'amende
Drone à Paris : un journaliste d'Al-Jazeera condamné à 1.000 euros d'amende
Après avoir fait voler un drone au Bois de Boulogne, Tristan Redman d'Al-Jazeera a été condamné à 1.000 euros d'amende.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/drone-a-paris-un-journaliste-d-al-jazeera-condamne-a-1-000-euros-d-amende-7776861155
2015-03-03 16:56:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/gGRHSEYKOUG8DrPbpdngbA/330v220-2/online/image/2015/0303/7776861173_drone-2.jpg