1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparues de Perpignan : Jacques Rançon avoue le meurtre de Marie-Hélène Gonzalez
1 min de lecture

Disparues de Perpignan : Jacques Rançon avoue le meurtre de Marie-Hélène Gonzalez

Info RTL INFO RTL - Jacques Rançon avait déjà avoué le meurtre de Mokhtaria Chaïb, l'une des 4 victimes de l'affaire des "disparues de Perpignan".

Des agents de police (illustration).
Des agents de police (illustration).
Crédit : AFP / FRED DUFOUR
Patrick Tejero & La rédaction numérique de RTL

Déjà mis en examen pour le meurtre de Mokhtaria Chaïb, en 1997, et l’agression sanglante d’une jeune femme, avouée la semaine dernière, Jacques Rançon vient de reconnaître avoir tué Marie-Hélène Gonzalez. Elle avait été mutilée en juin 1998. Sa tête et ses mains avait été retrouvées 6 mois plus tard.

Jacques Rançon est suspecté dans l'affaire des "disparues de Perpignan". Quatre jeunes femmes ont disparu dans le quartier de la gare dans des conditions similaires entre 1995 et 2001. Trois d'entre elles, Marie-Hélène Gonzalez (22 ans), Mokhtaria Chaïb (19 ans) et Fatima Idrahou (23 ans ; 2001), ont été retrouvées mortes. Le corps de Tatiana Andujar (17 ans ; 1995) n'a, lui, jamais été retrouvé.

Marc Delpech a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle pour l'enlèvement, le viol et le meurtre de Fatima Idrahou mais n'a pas été poursuivi pour les trois autres disparitions. Jacques Rançon avait, quant à lui, déjà avoué en octobre dernier le meurtre de Mokhtaria Chaïb.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/