1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Directeur pédophile de Villefontaine : l'Éducation nationale à l'heure de la transparence
2 min de lecture

Directeur pédophile de Villefontaine : l'Éducation nationale à l'heure de la transparence

La ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem et son homologue de la Justice Christiane Taubira sont à Villefontaine, lundi, pour rendre les conclusions de l'enquête administrative sur le directeur d'école mis en examen pour le viol d'une dizaine d'enfants.

Najat Valaud-Belkacem veut lutter contre la pédophilie dans les écoles
Najat Valaud-Belkacem veut lutter contre la pédophilie dans les écoles
Directeur pédophile de Villefontaine : l'Éducation nationale à l'heure du mea culpa
02:23
Frédéric Perruche & Benjamin Hue

Opération transparence pour l'Éducation nationale après plusieurs affaires de pédophilie à l'école. La ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem se rend lundi après-midi à Villefontaine, en Isère, en compagnie de la ministre de la Justice Christiane Taubira pour présenter les conclusions de l'enquête administrative diligentée après l'arrestation du directeur d'école de Villefontaine, en détention provisoire pour des viols sur des élèves de CP. 

Pourquoi a-t-il été maintenu dans ses fonctions ? Pourquoi l'Éducation nationale n'a pas été informée de sa condamnation ? Ces questions sont au cœur de l'enquête qui doit mettre au jour les dysfonctionnements au sein de l'Éducation nationale. Condamné à 6 mois de prison avec sursis pour recel d'images à caractère pédopornographique en 2008, le directeur d'école avait continué d'exercer sans que personne ne soit au courant. 

Le juge du tribunal correctionnel de Bourgoin n'avait pas jugé utile d'assortir la peine d'une interdiction de contact avec les enfants. L'information n'avait pas été transmise à la rue de Grenelle qui n'avait donc pris aucune sanction à l'encontre de ce directeur. Après plusieurs années d'arrêt maladie, il a pu poursuivre l'enseignement à Villefontaine et dans la région.

Les parents attendent une réponse forte

Les parents attendent désormais les conclusions de l'enquête avec impatience. À l'image de Nidal, père de la petite Lila, qui espère "déjà que les deux institutions présentent des excuses". "Ça nous permettrait d'avancer. L'Éducation nationale et la Justice ont failli à leurs devoirs. Le minimum serait des excuses", tonne-t-il. Le père de famille souhaite également obtenir des explications. Pourquoi ce directeur a-t-il pu continuer à exercer sans que son cas soit signalé au ministère ?

À écouter aussi

Les ministres avaient évoqué en avril la possibilité d'inscrire dans la loi l'obligation pour la Justice d'informer l'Education de la condamnation de professeurs pour faits graves. Pour le moment, cette obligation est signalée dans une circulaire mais celle-ci n'est pas toujours appliquée. Désormais, les parents veulent des actes. "Une loi pour encadrer les pédophiles serait déjà la première des choses. Pour qu'ils n'aient pas de contact avec les enfants. Il que leur signalement soit fait instantanément", continue-t-il. 

Car pour les petites victimes et leurs familles, toujours meurtries, la blessure est profonde. "Je veux mettre mes enfants à l'école les yeux fermés. Tout ce qu'on veut c'est avoir confiance en notre système. On va comme des parents à qui est arrivé un drame. Ma fille de 6 ans et demi dormait très bien. Maintenant, elle fait des cauchemars et se réveille toutes les nuits", regrette Sébastien Lopez. Les parents vont rencontrer les deux ministres en début d'après-midi et seront les premiers à connaître les résultats de l'enquête administrative.

la rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/