2 min de lecture Terrorisme

Deux projets d'attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année

Gérard Collomb annonce ce dimanche 25 février que deux projets d'attentats ont été déjoués depuis début 2018.

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, lors de la présentation du grand plan contre la radicalisation le 23 février 2018
Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, lors de la présentation du grand plan contre la radicalisation le 23 février 2018 Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
104761573555224952563
Clémence Bauduin
et AFP

Deux projets d'attentats, contre un "grand équipement sportif" et contre des militaires de l'opération "Sentinelle", ont été déjoués depuis le 1er janvier 2018 en France, fait savoir Gérard Collomb ce dimanche 25 février. Ces projets "n'étaient pas encore totalement finalisés" mais impliquaient "un certain nombre de gens", a expliqué le ministre de l'Intérieur lors du Grand Rendez-vous Europe 1, CNews, Les Échos. Ces projets ont été empêchés "dans le Sud" et "dans l'Ouest", a-t-il précisé.

"La jeunesse était visée", a ajouté le ministre de l'Intérieur en se référant au projet d'attaque contre le "grand équipement sportif". Les personnes interpellées sont désormais "en prison" et étaient "suivies", a-t-il ajouté. "C'est comme ça d'ailleurs qu'on a pu déjouer les projets d'attentats", a poursuivi Gérard Collomb, se refusant à donner plus de précisions sur les lieux d'arrestation et la localisation précise des cibles visées.

Trois mosquées fermées

"Ce ne sont pas des fichés S mais des fichés FSPRT (Fichier des signalés pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste, ndlr), ceux qui visent la radicalisation", a-t-il expliqué. Le ministre de l'Intérieur a également souligné que trois mosquées étaient aujourd'hui fermées en France "parce qu'il y avait apologie du terrorisme". Il s'agit de mosquées situées à Aix-en-Provence, Sartrouville (Yvelines) et Marseille.
 
Vingt attentats avaient été déjoués en France en 2017, selon les chiffres fournis début janvier par Gérard Collomb. Le 7 novembre, un coup de filet des services antiterroristes avait notamment permis l'arrestation en France et en Suisse de dix personnes, qui tenaient des propos islamistes "inquiétants" sur les réseaux sociaux, une opération en lien avec l'arrestation cet été d'un adolescent qui voulait mener un attentat au couteau en France. 

À lire aussi
Un attentat perpétré à Khair Khana en Afghanistan le 20 octobre 2018 dans le cadre des élections législatives a fait 13 morts Afghanistan
Afghanistan : un interprète de l'armée française tué dans un attentat

En 2017, deux attentats revendiqués par le groupe État islamique (EI) ont été commis en France. Celui du 20 avril sur les Champs-Élysées à Paris a fait un mort, le policier Xavier Jugelé. Celui qui a été perpétré le 1er octobre à la gare Saint-Charles à Marseille a conduit à la mort de deux jeunes femmes. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Terrorisme Sécurité Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792413408
Deux projets d'attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année
Deux projets d'attentats ont été déjoués en France depuis le début de l'année
Gérard Collomb annonce ce dimanche 25 février que deux projets d'attentats ont été déjoués depuis début 2018.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/deux-projets-d-attentats-ont-ete-dejoues-en-france-depuis-le-debut-de-l-annee-7792413408
2018-02-25 10:42:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/5Y8yw_AAJAqB92DF3dAnOQ/330v220-2/online/image/2018/0301/7792460293_gerard-collomb-ministre-de-l-interieur-lors-de-la-presentation-du-grand-plan-contre-la-radicalisation-le-23-fevrier-2018.jpg