1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Deux hommes, liés au jihadiste Rachid Kassim, mis en examen et écroués
1 min de lecture

Deux hommes, liés au jihadiste Rachid Kassim, mis en examen et écroués

Ces deux Français, âgés de 30 et 39 ans, ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Un jihadiste avec le drapeau de l'État islamique. (Illustration)
Un jihadiste avec le drapeau de l'État islamique. (Illustration)
La rédaction numérique de RTL & AFP

Ils sont âgés de 30 et 39 ans. Deux hommes, soupçonnés d'être liés au jihadiste français du groupe État islamique, ont été mis en examen et écroués, a déclaré mercredi le parquet de Paris. Ces deux Français ont été mis en examen pour "association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste".

Arrêtés vendredi, ils fréquentaient Rachid Kassim, soupçonné d'avoir téléguidé des attentats en France depuis la zone irako-syrienne, avant le départ de ce dernier. Ils étaient en contact, l'un récemment, le jihadiste via la messagerie cryptée Telegram.

Rachid Kassim est comme un ovni. Son nom est associé à l'attaque déjouée de la voiture piégée de Notre-Dame, à l'assassinat des policiers de Magnanville et du prêtre de Saint-Étienne du Rouvray, mais aussi à l'arrestation de l'adolescent à Paris. Selon l'ancien agent de la DGSE Claude Moniquet, cet homme de 29 ans, originaire de Roanne dans la Loire, "est apparu dans la jihadosphère il y a un peu moins d'un an". "On savait qu'il avait gagné la Syrie dès 2012 avec sa femme et ses trois enfants, mais c'était tout. Il ne s'était pas fait particulièrement remarquer", expliquait-il à l'antenne de RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/