1 min de lecture Calvados

Caen : le combat d'un sexagénaire pour prouver qu'il est bel et bien vivant

Après le décès de son homonyme à Metz, Mohan Sadi Bourim est considéré comme mort par l'administration française. Un cauchemar pour ce sexagénaire.

Un couple de sexagénaires marchant dans la rue (Illustration)
Un couple de sexagénaires marchant dans la rue (Illustration) Crédit : GERARD JULIEN / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Il vit un véritable enfer depuis deux semaines. Si Mohan Sadi Bourim, 67 ans, est bel et bien vivant, il est considéré comme mort par l'administration française. En effet, le 14 janvier dernier, à Metz, son homonyme parfait est décédé. Même prénom, même nom, même date et lieu de naissance

Une proximité qui a poussé l'administration française à la faute, comme le raconte Ouest France. Et six mois plus tard, les galères ont commencé pour Mohan Sadi Bourim et sa compagne, qui habitent à Caen. "C’est le 16 juillet, lorsque j’ai voulu retirer de l’argent sur son compte, que j’ai appris ce qui se passait. Le paiement a été refusé et on m’a annoncé que le compte était fermé 'cause décès'. Imaginez ma surprise en voyant le certificat de décès de Sadi, que je venais tout juste d’avoir au téléphone" , raconte Françoise Barré, sa compagne, dans les colonnes du quotidien régional.

Si l'histoire prête à sourire, le couple caennais doit dorénavant se battre pour faire reconnaître cette erreur. "On est à bout", confie Françoise Barré alors que Mohan Sadi Bourim a décidé de porter plainte le 24 juillet dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Calvados Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794256034
Caen : le combat d'un sexagénaire pour prouver qu'il est bel et bien vivant
Caen : le combat d'un sexagénaire pour prouver qu'il est bel et bien vivant
Après le décès de son homonyme à Metz, Mohan Sadi Bourim est considéré comme mort par l'administration française. Un cauchemar pour ce sexagénaire.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/caen-le-combat-d-un-sexagenaire-pour-prouver-qu-il-est-bel-et-bien-vivant-7794256034
2018-07-28 14:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yp7Raq8fMh901brvVfgHvg/330v220-2/online/image/2018/0728/7794256736_un-couple-de-sexagenaires-marchant-dans-la-rue-illustration.jpg