1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bugaled Breizh : "C'est de l'injustice", déplore l'armateur du chalutier naufragé en 2004
1 min de lecture

Bugaled Breizh : "C'est de l'injustice", déplore l'armateur du chalutier naufragé en 2004

REPLAY / RÉACTIONS - Les proches des victimes du naufrage de Bugaled Breizh enragent après le rejet de leur recours par la justice.

L'épave du Bugaled Breizh au large de Brest, le 13 juillet 2004.
L'épave du Bugaled Breizh au large de Brest, le 13 juillet 2004.
Crédit : FRED TANNEAU / FILES / AFP
Bugaled Breizh : "C'est de l'injustice", déplore l'armateur du chalutier naufragé en 2004
01:04
Patrice Gabard & La rédaction numérique de RTL

La justice a confirmé mercredi 13 mai le non-lieu dans l'affaire du Bugaled Breizhrejetant un recours des familles des cinq marins morts dans le naufrage du chalutier breton dans la Manche en janvier 2004La cour d'appel met donc fin à onze ans d'enquête qui n'auront pas permis de faire la lumière sur ce drame. Accident de pêche ou accrochage avec un sous-marin ? Le mystère reste entier pour les juges, qui considèrent que l'on ne disposera jamais des éléments suffisants pour connaître la vérité, au grand dam des familles et des proches des victimes.

Onze ans d'enquête pour rien. Quel gâchis !

Michel Douce, l'armateur de Bugaled Breizh

"C'est la rage. On demande une justice mais c'est de l'injustice. Onze ans d'enquête pour rien. Quel gâchis ! 'Allez-vous faire voir, vous nous avez assez emmerdé pendant onze ans'. C'est comme ça que je prends les choses. Qu'on ne vienne plus dire France pays des droits de l'Homme. Pour quels hommes ? Enrage Michel Douce, l'armateur de Bugaled Breizh. Messieurs les militaires, vous qui savez quelque chose, venez vers nous. Faites preuve de courage et soyez des hommes une fois dans votre vie". Thierry Le Métayer, fils du chef-mécanicien du Bugaled Breizh, a d'ores et déjà engagé un pourvoi en cassation.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/