1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bretagne : Babe, un cochon apprivoisé, tué par sa "nounou"
1 min de lecture

Bretagne : Babe, un cochon apprivoisé, tué par sa "nounou"

Elle avait accepté de s'occuper de cette truie apprivoisée après le déménagement de sa propriétaire. Des poursuites judiciaires sont engagées.

Des cochons, le 22 octobre 2013, dans l'ouest de la France. (illustration)
Des cochons, le 22 octobre 2013, dans l'ouest de la France. (illustration)
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Léa Stassinet

Laurence Sourdon avait recueilli Babe à deux mois, lui évitant de justesse l'abattoir. "Elle était toute petite. C'était un cochon de ferme, mais nous l'avions apprivoisée comme un animal de compagnie", explique la propriétaire de l'animal dans les colonnes de Ouest France

Mais en novembre dernier, elle et sa famille déménagent à quelques kilomètres de leur village du Morbihan. Ne pouvant pas accueillir son cochon apprivoisé à son nouveau domicile, Laurence Sourdon, également responsable de l'association de protection animale Le paradis de la dernière chance, décide de confier Babe le 16 novembre dernier à une femme de 47 ans. Elle sera chargée de s'en occuper jusqu'à ce que sa propriétaire lui trouve un endroit adéquat. 

Plusieurs fois, Laurence Sourdon échange avec la "nounou" de son animal de compagnie par mail, qui lui indique même avoir renforcé l'enclos après deux fugues du cochon apprivoisé. Mais quand la propriétaire de l'animal demande à voir son mammifère, aucune réponse. 

Inquiète, elle se rend sur place mais aucune trace de l'animal. Elle lance alors une pétition pour son cochon et informe la gendarmerie. C'est malheureusement trop tard pour Babe, qui a été abattu, probablement pour être mangé. La femme responsable de sa mort a été mise en examen mercredi 4 janvier pour abattage dans des conditions illicites et abus de confiance. Elle sera prochainement convoquée par le tribunal correctionnel de Vannes. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/