2 min de lecture Braquage

Braquage de fourgons sur l'A6 : onze personnes interpellées un an après les faits

Onze personnes, dont deux salariés de la société de convoyeurs, ont été interpellées cette semaine, suspectées d'avoir participé à un braquage de fourgons blindés sur l'autoroute A6, dans l'Yonne. Le butin avait été estimé à neuf millions d'euros.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : ELSNER FABRICE/SIPA
103787476925100813301
Félix Roudaut
et AFP

Ils s'étaient fait la belle avec neuf millions d'euros en poche. La police a arrêté cette semaine onze personnes suspectées d'avoir attaqué deux fourgons de bijoux sur l'autoroute A6 en mars 2015, dans l'Yonne. C'est une enquête de longue haleine qui a permis de mettre la main sur ces braqueurs, qui auraient usé de complicité au sein de la société de convoyeurs. Deux employés ont d'ailleurs été mis en examen pour "associations de malfaiteurs", jeudi 9 juin, et placés en détention provisoire. En garde à vue, les neuf autres suspects devraient être présentés à la justice en vue d'une éventuelle mise en examen. 

Dans la nuit du 10 au 11 mars 2015, une quinzaine d'hommes aguerris et lourdement armés avaient attaqué deux camions sécurisés transportant des bijoux, sur l'autoroute A6, au péage d'Avallon (Yonne), à mi-chemin entre Paris et Lyon, sans faire de victimes. L'attaque s'était produite sur des fourgons de la société Temis, spécialisée dans le transport de biens précieux. Signe de l'ampleur de l'attaque : les camions banalisés avaient été retrouvés calcinés et criblés de balles. 

Neuf millions d'euros de butin

La source judiciaire n'était pas en mesure de dire si tout ou partie du butin a été retrouvé. Spectaculaires, les attaques de fourgons blindés ont longtemps été une spécialité du grand banditisme. Il faut en effet être en mesure de se procurer des armes lourdes et des explosifs. Très courantes au moment du passage à l'euro au début des années 2000, ces attaques se sont raréfiées, en raison notamment du professionnalisme accru des convoyeurs de fonds.  

À lire aussi
Embouteillages sur l'autoroute braquage
Haute-Garonne : un braqueur se fait arrêter à cause des embouteillages

Avec un butin estimé à l'époque à neuf millions d'euros, cette attaque serait le plus important braquage de fourgons depuis la retentissante affaire Tony Musulin en 2009. Ce convoyeur de fonds avait profité d'une halte dans Lyon pour disparaître avec son fourgon et 11,6 millions d'euros alors que ses collègues étaient sortis. Quelque 9,1 millions avaient ensuite été découverts dans un box qu'il avait loué. Quant aux 2,5 millions manquants, ils n'ont jamais été retrouvés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Braquage Yonne Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783628214
Braquage de fourgons sur l'A6 : onze personnes interpellées un an après les faits
Braquage de fourgons sur l'A6 : onze personnes interpellées un an après les faits
Onze personnes, dont deux salariés de la société de convoyeurs, ont été interpellées cette semaine, suspectées d'avoir participé à un braquage de fourgons blindés sur l'autoroute A6, dans l'Yonne. Le butin avait été estimé à neuf millions d'euros.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/braquage-de-fourgons-sur-l-a6-onze-personnes-interpellees-un-an-apres-les-faits-7783628214
2016-06-12 06:15:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/PDkW0vPhoNRwjFm9xi4AHg/330v220-2/online/image/2016/0429/7783050295_une-voiture-de-police-illustration.jpg