2 min de lecture Faits divers

Incendie à Berre : le feu est éteint

Un incendie qui s'était déclenché mardi matin sur un site pétrochimique de Berre-l'Étang (Bouches-du-Rhône) a été maîtrisé par les pompiers. La piste d'un acte malveillant est privilégiée.

Une rafinerie du site pétrochimique de Berre-l'Étang (Bouches-du Rhône) en juin 2015 (illustration)
Une rafinerie du site pétrochimique de Berre-l'Étang (Bouches-du Rhône) en juin 2015 (illustration) Crédit : BORIS HORVAT / AFP
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et James Abbott

Un incendie, qui n'a fait aucun blessé, s'est déclenché mardi 14 juillet au matin sur le site pétrochimique LyondellBasell à Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône), où 120 hommes et 75 véhicules ont été déployés. La préfecture a annoncé en fin de matinée que le feu a été éteint par les pompiers.

La thèse d'un "acte maveillant"

Vers 3 heures du matin, deux explosions ont retenti sur ce site classé Sévéso, situé près de l'étang de Berre et de l'aéroport de Marseille-Marignane.  "Deux cuves, distantes de 500 mètres l'une de l'autre et remplies de produits chimiques, sont touchées", a expliqué une source proche de l'enquête.

"Aucun blessé n'est à déplorer", selon la préfecture des Bouches-du-Rhône. "Pour le moment, les causes du sinistre restent à déterminer", a indiqué LyondellBasell dans un communiqué distinct : "une enquête approfondie sera conduite".

L'incendie dans l'usine pétrochimique de Berre-L'Etang
L'incendie dans l'usine pétrochimique de Berre-L'Etang Crédit : Étienne Baudu / RTL

Les enquêteurs privilégient la thèse d'un "acte malveillant". "Un acte malveillant est une hypothèse sérieuse", a confié une source proche du dossier. "Selon les premiers éléments de l'enquête, la probabilité que ces deux incendies de cuves distantes de 500 mètres puisse être accidentelle est très faible. Les enquêteurs privilégient la thèse d'un acte volontaire", a affirmé une autre source proche de l'enquête.

Epais panache de fumée

À lire aussi
Un tramway à Bordeaux (illustration) faits divers
Bordeaux : accident entre une voiture et un tramway, les blessées détroussées

A l'approche du site, on distinguait une cuve en feu dont se dégageait un épais panache de fumée visible à plusieurs kilomètres. L'incendie s'est déclaré "sur le site pétrochimique de LyondellBasell à Berre l’Etang dans deux bacs de stockage", indique la préfecture dans un communiqué. "Ces bacs contiennent des hydrocarbures de type essence", a précisé LyondellBasell, dans son communiqué.

Les pompiers sur le site de l'incendie
Les pompiers sur le site de l'incendie Crédit : Étienne Baudu / RTL

"Pollution atmosphérique"

"Le premier bac, contenant de l’essence, a été éteint en milieu de matinée. Le second bac, d'une capacité de 40.000 m3, contenant du naphta (un liquide issu de la distillation du pétrole), a été éteint en fin de matinée avec une projection de mousse pour étouffer le feu", a détaillé la préfecture. Par ailleurs, un "barrage préventif" a été installé sur l'étang de Berre proche du site, pour prévenir toute pollution notamment pas les "eaux d’extinction".

Le feu circonscrit
Le feu circonscrit Crédit : Etienne Baudu / RTL

Un "panache de fumée (se dirige) vers les communes alentour", avait encore indiqué la préfecture, sans préciser la toxicité éventuelle de ces émanations. "A ce stade aucun impact sur la circulation aérienne n'est à déplorer", a précisé la préfecture. Une "pollution atmosphérique" mais sans "toxicité" est à prévoir pour les premiers habitants situés dans un rayon de 1,5 kilomètres selon France Bleu Provence.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Incendie Bouches-du-rhône
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants