1 min de lecture Faits divers

Besançon : un médecin anesthésiste suspecté d'empoisonnements mortels

Un médecin anesthésiste est soupçonné d'avoir volontairement empoisonné sept patients entre 2008 et 2017, dont deux mortellement.

Un médecin anesthésiste est suspecté d'empoisonnements mortels à Besançon (illustration).
Un médecin anesthésiste est suspecté d'empoisonnements mortels à Besançon (illustration). Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang
et AFP

Un médecin anesthésiste a été mis en examen lundi 6 mars à Besançon, car il est soupçonné d'avoir volontairement empoisonné sept patients entre 2008 et 2017, dont deux mortellement. Cet homme de 45 ans a été mis en examen pour "empoisonnements avec préméditation" sur sept patients âgées de 37 à 53 ans, opérés dans deux cliniques de Besançon, a indiqué la vice-procureure de Besançon Christine De Curraize.

Le parquet de Besançon a demandé le placement en détention provisoire du médecin, et le juge de la détention et des libertés ne s'était pas encore prononcé tard dans la soirée. "Pour l'instant, il conteste être à l'origine de l'intoxication dont ont été victimes ces personnes", a précisé la vice-procureure Christine De Curraize. Les sept victimes - quatre femmes et trois hommes - ont reçu au cours de leurs opérations des "doses létales de substances", dont la magistrate n'a pas précisé la nature, qui ont provoqué un arrêt cardiaque.

Un médecin réputé pour ses qualités professionnelles

Deux d'entre elles n'ont pas pu être réanimées : un homme de 53 ans décédé en 2008 pendant une opération des reins, et une femme de 51 ans décédée en 2016 au cours d'une opération pour une fracture. Ces empoisonnements présumés ont été perpétrés sur des patients "qui n'avaient pas de prédispositions particulières", a ajouté Christine De Curraize.

Ils se sont déroulés entre 2008 et janvier 2017 lors d'opérations à la Clinique Saint-Vincent de Besançon, où exerce actuellement le praticien, et à la Polyclinique de Franche-Comté. Le médecin est reconnu dans le milieu médical bisontin pour ses qualités professionnelles, notamment techniques.

À lire aussi
Le restaurant de Noisy-le-Grand où le serveur a été abattu, ici le 17 août 2019 faits divers
Serveur abattu pour un sandwich : le suspect mis en examen pour meurtre

D'après les investigations de la police judiciaire, "nous avons des indices graves et concordants" qui permettent de "présupposer l'administration volontaire de substances mortelles, il s'agit de faits gravissimes",  a dit la vice-procureure. Une première information judiciaire avait été ouverte pour "homicide involontaire" afin de comprendre le premier décès, puis l'Agence régionale de santé avait signalé d'autres faits suspects, entraînant l'ouverture une nouvelle instruction en 2017.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Justice Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787555869
Besançon : un médecin anesthésiste suspecté d'empoisonnements mortels
Besançon : un médecin anesthésiste suspecté d'empoisonnements mortels
Un médecin anesthésiste est soupçonné d'avoir volontairement empoisonné sept patients entre 2008 et 2017, dont deux mortellement.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/besancon-un-medecin-anesthesiste-suspecte-d-empoisonnements-mortels-7787555869
2017-03-07 05:45:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/_64MX2ZbU1_p4xjZY1rUWA/330v220-2/online/image/2017/0307/7787555871_un-medecin-anesthesiste-est-suspecte-d-empoisonnements-mortels-a-besancon-illustration.jpg