1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bébé mort au CHU de Toulouse : Aymen est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire
1 min de lecture

Bébé mort au CHU de Toulouse : Aymen est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire

Info RTL REPLAY / INFO RTL - Selon le rapport d'autospie, l'enfant de 21 mois ne pouvait plus respirer car il avait trop de sang dans la bouche après une hémorragie.

Des chirurgiens (image d'illustration)
Des chirurgiens (image d'illustration)
Crédit : iStock
micro generique
La rédaction de RTL

Trois mois après la mort d'un enfant au CHU de Toulouse après une opération des amygdales, RTL peut révéler le rapport d'autopsie, ce mercredi 27 mai. Selon les médecins légistes, Aymen est décédé d'un arrêt cardio-respiratoire. Il ne pouvait plus respirer, il avait trop de sang dans la bouche après une hémorragie. L'autopsie montre que l'équipe médicale a tardé avant de le réopérer en urgence.

Aymen est décédé le 7 février dernier, à l'âge de 21 mois. Après l'ablation des amygdales et des végétations, l'enfant avait beaucoup saigné de la bouche et du nez, selon sa mère. "Au bout d'une heure de surveillance constante, l'infirmière pédiatrique est allée voir le chirurgien. Il a regardé l'enfant et n'a pas trouvé de saignements importants mais a préféré le garder une heure de plus en salle de réveil, expliquait le professeur Bernard Sraysse, chef du service ORL. Puis, quand l'infirmière a soudain constaté que la respiration était difficile, que la tension artérielle et le rythme cardiaque se modifiaient, il a été décidé de refaire une intervention".

Ses parents se battent depuis pour obtenir des réponses. "On aimerait avoir des réponses honnêtes, plus de mensonges, implorait sa mère au micro de RTL. On a tout perdu et on n'a plus rien à perdre". Même son de cloche pour le père du jeune garçon : "On ne peut pas faire notre deuil. On a inhumé notre enfant sans réponse, sans cause. Aujourd'hui, c'est malheureux, on se bat contre un hôpital et des médecins qui sauvent des vies. C'est très dur pour nous. Il aurait juste fallu un petit peu de vérité en temps voulu. On aurait peut-être évité tout ça".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.