1 min de lecture Justice

Bagarre à Orly : Booba a mis le premier coup d’après la vidéosurveillance

D’après des procès-verbaux d’exploitation des caméras de surveillance d'Orly consultés par "Le Parisien", Booba est le premier à avoir déclenché les hostilités face à Kaaris.

Les rappeurs Booba et Kaaris
Les rappeurs Booba et Kaaris Crédit : AFP / Montage RTL.fr
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

Les circonstances de la bagarre générale à Orly qui a opposé Booba à Kaaris s’éclaircissent. Des procès-verbaux d’exploitation des caméras de surveillance consultés par Le Parisien montrent que c’est Booba qui a donné le premier coup.

Alors qu’à 14h50, ce mercredi 1er août, Kaaris se trouve dans la salle d’embarquement et prend quelques photos avec des fans, Booba se rapproche entouré de sa garde rapprochée, pour prendre le même vol qui doit les emmener en Espagne. Six minutes plus tard, Booba s’approche "d’un pas décidé" avec son garde du corps, relève un enquêteur sur le procès-verbal que s’est procuré Le Parisien. Kaaris se lève alors du siège sur lequel il s’était assis.

Quelques secondes plus tard, Kaaris commence à reculer, constatant que Booba et son homme de main ne ralentissent pas. Ils se jettent sur lui et la bagarre commence. "Booba lui porte alors un coup de pied de face", note l’agent de la police aux frontières. Les clans des deux rappeurs s’affrontent ensuite et sortent du champ des caméras de surveillance.

Les deux rappeurs en détention provisoire

Plus tard, Kaaris est aperçu en train de s’enfuir, mais Booba continue de le suivre et va jusqu’à frapper un proche du rappeur pour ralentir sa progression. Finalement, des policiers du poste aux frontières parviendront à mettre fin à la rixe quelques minutes plus tard avec l’aide des CRS.

À lire aussi
La mairie d'Ota, en Corse-du-Sud. faits divers
Corse : un homme découvert mort à côté de son véhicule, une enquête en cours

Dans la nuit du vendredi au samedi 4 août, le tribunal correctionnel de Créteil a renvoyé au 6 septembre le procès de Booba et Kaaris, plaçant les deux rappeurs en détention provisoire dans l'attente de cette nouvelle audience. Le président du tribunal a également ordonné l'incarcération des neuf autres prévenus.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Booba Paris orly
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants