1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Aurélie Balleroy : "La direction des abattoirs AIM nous a berné"
1 min de lecture

Aurélie Balleroy : "La direction des abattoirs AIM nous a berné"

REPLAY - Aurélie Balleroy, déléguée CGT aux abattoirs AIM, est revenue sur la mise en redressement judiciaire des abattoirs normands. L'entreprise fait aussi l'objet d'une période d'observation de six mois.

Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon
Aurélie Balleroy : "La direction des abattoirs AIM nous a berné"
07:10
Michel Sardou, Michel Houellebecq et Malia Obama scandalisent les réseaux sociaux
04:32
CES 2015 : Mercedes a dévoilé sa voiture sans chauffeur
01:45
David de Amorim : "Le hub numérique de La Poste est une application unique"
04:53
Éducation : la FSU appelle à la grève le 3 février
03:00
Meurtre d'un dentiste à Marseille : la piste d'un crime crapuleux envisagé
01:00:28
Moussa Sissoko serait dans le viseur du PSG
14:02
Christophe Pacaud & Agnès Bonfillon

Le tribunal de commerce de Coutances (Manche) a placé mardi 6 janvier en redressement judiciaire les abattoirs normands AIM. L'entreprise est également en observation pour six mois à cause de ses problèmes de trésorerie. En effet, sa dette s'élève à 24 millions d'euros.

Selon Aurélie Balleroy, déléguée CGT aux abattoirs normands, les quelque 600 employés de l'entreprise AIM sont très en colère. Elle affirme que cette grogne a été provoquée par la direction. En effet, les salariés présents à l'audience s'étaient aperçus que leurs dirigeants leur avaient caché des choses. Depuis juin dernier, ils savaient que la société n'allait pas finir l'année 2014 au niveau de la trésorerie.

La direction des abattoirs AIM nous a berné.

Aurélie Balleroy, déléguée CGT aux abattoirs AIM

Par ailleurs, Aurélie Balleroy confirme que les employés seront à leurs postes pour ce mercredi. Elle estime que s'ils arrêtent de travailler, la situation s'aggraverait davantage.

S'arrêter de travailler est une mauvaise solution pour les salariés des abattoirs AIM, et ce, malgré leur colère.

Aurélie Balleroy, déléguée CGT aux abattoirs AIM
RTL vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/