1 min de lecture Attentats en France

Attentats en France : quand Chérif Kouachi voulait attaquer des magasins juifs et une synagogue

L'un des assassins de l'attentat contre "Charlie Hebdo", arrêté en 2005, évoquait devant un juge d'instruction sa volonté de faire du mal aux juifs.

L'un des suspects de l'attaque de Charlie Hebdo, Chérif Kouachi, apparait dans un ancien reportage
L'un des suspects de l'attaque de Charlie Hebdo, Chérif Kouachi, apparait dans un ancien reportage Crédit : Capture France 3 / RTL
Romain Renner
Romain Renner
Journaliste RTL

Chérif Kouachi est l'un des auteurs de la tuerie de Charlie Hebdo en janvier 2015. Sa radicalisation remonte, elle, à plus d'une décennie, époque à laquelle il est interpellé alors qu'il s'apprêtait à partir au combat par l'intermédiaire de la filière des Buttes-Chaumont, un groupe jihadiste installé en France.

L'endoctrinement de Farid Benyettou

Celui qui n'est alors âgé que de 22 ans est interrogé par un juge d'instruction antiterroriste devant lequel il ne cache pas son antisémitisme et sa volonté de tuer. "Il m'a parlé de casser des magasins de juifs, de les attraper dans la rue pour les frapper et de faire quelque chose ici, en France, avant de partir", est-il écrit dans un procès-verbal dévoilé par L'Obs.

Le jeune homme, embrigadé par Farid Benyettou, évoque même son projet d'attaquer une synagogue. "Quand j'ai demandé à Farid si on pouvait cramer une synagogue, il a dit que moi, je ne pourrais pas parce que j'étais Français (...) La France n'est pas une terre de jihad pour les Français", explique-t-il.

Un changement de stratégie

Chérif Kouachi va pourtant changer d'attitude, assurant avoir "pété les plombs" lorsqu'il évoquait sa volonté d'incendier et détruire des établissements juifs. L'Obs évoque une nouvelle audition au cours de laquelle le futur tueur donne l'impression d'être sur la voie de la repentance.

À lire aussi
Jawad Bendaoud, surnommé le "logeur de Daesh", le 25 avril 2018 devant palais de justice de Bobigny justice
Attentats du 13 novembre : Jawad Bendaoud condamné à 4 ans de prison ferme

"Farid m'a parlé des 70 vierges et d'une grande maison au Paradis. Farid disait que c'était bien d'aller combattre, de se trouver en Irak et de se faire tuer (...) C'est bizarre, j'y croyais. J'étais dans une spirale", explique-t-il au juge. Des propos rapportés de manière incomplète par l'émission Pièces à conviction dans laquelle il apparaît en 2005.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Antisémitisme Charlie Hebdo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776295058
Attentats en France : quand Chérif Kouachi voulait attaquer des magasins juifs et une synagogue
Attentats en France : quand Chérif Kouachi voulait attaquer des magasins juifs et une synagogue
L'un des assassins de l'attentat contre "Charlie Hebdo", arrêté en 2005, évoquait devant un juge d'instruction sa volonté de faire du mal aux juifs.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/attentats-en-france-quand-cherif-kouachi-voulait-attaquer-des-magasins-juifs-et-une-synagogue-7776295058
2015-01-22 14:13:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/m_qjbLigK3G29AkWBtFPcA/330v220-2/online/image/2015/0108/7776139716_l-un-des-suspects-de-l-attaque-de-charlie-hebdo-cherif-kouachi-apparait-dans-un-ancien-reportage.jpg