1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat rue des Rosiers : dans le quartier, peu de gens croient à une arrestation
1 min de lecture

Attentat rue des Rosiers : dans le quartier, peu de gens croient à une arrestation

REPORTAGE - Trois suspects liés aux attentats de la rue des Rosiers à Paris en 1982 ont été identifiés ce mercredi, mais dans le quartier peu de gens estiment qu'ils vont pouvoir être arrêtés.

La restaurant Jo Goldenberg à Paris où a été perpétré l'attentat de la rue des Rosiers (archives)
La restaurant Jo Goldenberg à Paris où a été perpétré l'attentat de la rue des Rosiers (archives)
Crédit : JOEL ROBINE / AFP
Attentat rue des Rosiers : dans le quartier, peu de gens croient à une arrestation
01:18
Emilie Baujard & James Abbott

Ce mercredi, trois suspects des attentats de la rue des Rosiers perpétrés en 1982 ont été identifiés, et trois mandats d'arrêt ont depuis été délivrés. Près de 33 ans après les attentats qui ont fait six morts et une vingtaine de blessés, la rue a beaucoup changé dans le quartier du Marais à Paris. L'enseigne Jo Goldenberg existe encore même si aujourd'hui c'est devenu un magasin de vêtements, et non un restaurant comme au moment des faits, où une grenade avait été lâchée et une fusillade avait éclaté.

Ce matin, la nouvelle a été plutôt accueillie avec précaution dans le quartier, notamment par ceux qui étaient là le jour de l'attentat. Henri avait 22 ans ce 9 août 1982. Il se souvient encore des coups de feu et des gens qui courraient dans tous les sens. "Personne ne les arrêtera, ça ne va rien changer, estime-t-il. Les gens qui sont partis, ils sont partis pour de bon malheureusement. Je serai soulagé s'il y avait la paix dans le monde mais il faut arrêter tous les terroristes."

"Important pour que les gens puissent libérer leur conscience"

Patrick qui travaille dans l'école juive du quartier n'y croit pas non plus. Mais il est soulagé de savoir que l'enquête a finalement donné quelque chose. "C'est important pour que les gens qui ont vécu l'événement puisse libérer leur conscience par rapport à cela, juge-t-il. Après savoir si ça va changer le cours des choses je ne peux pas le savoir. Mais ça reste une chose importante."

Une nouvelle importante pour le quartier donc, même si personne à l'heure actuelle ne croit à l'arrestation prochaine de ces 3 hommes.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/