1 min de lecture Faits divers

Attaque au couteau à Marseille : aucun élément ne relie l'assaillant à Daesh

Selon une source proche de l'enquête, citée par l'Agence France Presse, les liens entre l'organisation terroriste État islamique et l'homme qui a tué les deux jeunes filles gare Saint-Charles ne sont pas avérés.

La gare Saint-Charles de Marseille, dimanche 1er octobre 2017.
La gare Saint-Charles de Marseille, dimanche 1er octobre 2017. Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La revendication par Daesh de l'attaque au couteau sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille survenue dimanche 1er octobre suscite les interrogations des enquêteurs. "Aucun élément" ne permettant de relier l'assaillant à l'organisation "à ce stade", a indiqué lundi une source proche de l'enquête à l'AFP.

"La revendication de l'État islamique pose vraiment question car aucun élément ne relie l'assaillant à l'organisation État islamique à ce stade", a déclaré cette source. 

Connu depuis 2005 sous sept identités des services de police pour des faits de droit commun, l'assaillant, aux cris de "Allah Akbar", selon des témoins, a tué deux jeunes femmes dimanche sur le parvis de la gare Saint-Charles avant de se ruer sur des militaires de la force Sentinelle, qui l'ont abattu.  

Quelques heures après le drame, l'organisation terroriste a revendiqué l'attaque par le biais de son agence de propagande.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Marseille Daesh
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants