1 min de lecture Insolite

Argentine : en prison, les trafiquants acheminaient de la drogue grâce à un pigeon

L'oiseau, qui faisait entrer de la drogue dans une prison argentine jusqu'à 15 fois par jour, a été abattu par la police.

Un pigeon (illustration).
Un pigeon (illustration). Crédit : GERARD JULIEN / AFP
lucie valais
Lucie Valais
et AFP

La presse l'a baptisé le "narcopigeon". En Argentine, des trafiquants avaient réussi à dresser un volatile, pour livrer directement en prison des cargaisons de drogue. L'oiseau dressé par les malfrats argentins est tombé sous les balles de la police, alors qu'il s'apprêtait à se poser dans le centre pénitentiaire de Santa Rosa, dans la province de la Pampa (centre).

Équipé d'un petit sac à dos, il faisait entrer de la drogue dans cette prison argentine jusqu'à 15 fois par jour. Vendredi 1er septembre, la police locale a annoncé avoir abattu ce trafiquant des plus improbables. Le "narcopigeon", comme l'a baptisé la presse, transportait mercredi 30 août lors de son dernier vol - qu'il n'a pu achever - de la marijuana, des médicaments (à l'usage détourné) et une clé USB.

La photo du cadavre du volatile et de son minuscule sac en toile blanc est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Le Service pénitentiaire fédéral (SPF), qui enquête sur cette affaire, a découvert par la suite que plusieurs pigeons étaient entraînés pour effectuer jusqu'à 15 voyages par jour.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insolite Drogue Prisons
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants