1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Alerte enlèvement : Rifki a été retrouvé sain et sauf à Libourne
2 min de lecture

Alerte enlèvement : Rifki a été retrouvé sain et sauf à Libourne

Rifki, 4 ans, a été retrouvé sain et sauf à Libourne, en Gironde, ce dimanche 16 août. Son ravisseur présumé a été interpellé.

Rifki, 4 ans, enlevé à Rennes samedi 15 août
Rifki, 4 ans, enlevé à Rennes samedi 15 août
Crédit : DR
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le petit Rifki âgé de 4 ans, enlevé samedi sur la place de la mairie à Rennes, a été retrouvé "sain et sauf" ce dimanche 16 août en début d'après-midi, à Libourne en Gironde. Son ravisseur a été interpellé, indique le procureur de la République de Rennes. 

"L'enfant a été découvert à Libourne, il est en bonne santé apparente, il va être examiné par des médecins, a dit le procureur. Le suspect, avec lequel l'enfant se trouvait, a été interpellé". L'alerte enlèvement, lancée dimanche matin pour le retrouver, est levée. Devant le commissariat de police de Rennes, une quinzaine de personnes de la communauté comorienne dont est originaire le petit garçon ont manifesté leur joie après l'annonce du procureur. 

Pas de lien de parenté entre l'enfant et le suspect

Concernant le suspect, le procureur de la République a été affirmatif : "Il n'y a pas de lien de parenté" entre l'enfant et le suspect. Rifki, accompagné de sa mère et son oncle, était hébergé à proximité de Rennes. Les raisons de leur présence dans la ville sont encore inconnues, selon les déclarations du procureur de la République. La mère et l'oncle ont indiqué qu'ils étaient sur la place de la Mairie vers 14 heures en compagnie de leur hôte ainsi que d'un certain Ahmed qui logeait au même endroit. 

"L'oncle et la personne qui les hébergeaient se sont éloignés un moment, et quand ils sont revenus la mère leur a indiqué que Ahmed était parti acheter des boissons et qu'il avait emmené le jeune Rifki avec lui", déclarait Thierry Pocquet-du-Haut-Jussé lors d'un point presse ce dimanche. "Ne le voyant pas revenir ils ont cherché tout l'après-midi et leurs recherches étant vaines, ils ont fini par se présenter au commissariat", avait expliqué le procureur de la République.

À lire aussi

Dans un tweet, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve a aussitôt exprimé son "soulagement d'avoir retrouvé sain et sauf le petit Rifki, félicitations aux gendarmes qui ont interpellé son ravisseur à Libourne". 

"Lorsque les gendarmes, notamment de Libourne, ont été avisés et sont intervenus dans un TGV bondé il n'y avait pas de certitude. C'était une intervention délicate dans un environnement où il y avait beaucoup de monde", a  raconté à l'AFP le maire PS de Libourne, Philippe Buisson.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/