2 min de lecture Faits divers

Affaire Troadec : des restes humains et des bijoux retrouvés

L’assassin présumé de la famille Troadec est revenu à Pont-de-Buis-lès-Quimerch pour participer aux recherches des corps des quatre victimes.

Des policiers en train de fouiller la ferme à Pont-de-Buis dans l'affaire Troadec
Des policiers en train de fouiller la ferme à Pont-de-Buis dans l'affaire Troadec Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Marie Demeulenaere
et Claire Gaveau

Il faisait encore nuit ce mercredi 8 mars, lorsque les enquêteurs et les forces de police se sont rassemblés pour débuter les investigations et retrouver les corps des quatre membres de la famille Troadec, assassinés dans la nuit du 16 au 17 février. Les fouilles ont lieu à Pont-de-Buis, dans le Finistère, la commune où se trouve la ferme du principal suspect de l’assassinat, Hubert Caouissin (46 ans).

Ce dernier, qui a avoué les quatre meurtres, était également présent aux côtés des enquêteurs, des CRS, de la police judiciaire et du médecin légiste. Après plusieurs heures de recherche, les fouilles ont permis de découvrir des fragments de corps humains et des bijoux appartenant à la famille des victimes, selon un communiqué du Procureur de la République de Nantes alors que les fouilles se poursuivent.

Une zone marécageuse de 30 hectares

Surnommée la "ferme de l’horreur", la ferme du Stang est une zone de 30 hectares située sur les bords de l'Aulne maritime. La zone marécageuse est désormais au cœur de cette enquête hors-norme. C’est sur sa propriété qu’Hubert Caouissin aurait brûlé et enterré les morceaux des corps des quatre victimes, après les avoir tués et démembrés.

Mis en examen à Nantes avec sa compagne depuis lundi 6 mars, l’ex beau-frère de Pascal Troadec a avoué être le meurtrier du couple Pascal et Brigitte Troadec ainsi que de leurs deux enfants Charlotte et Sébastien. Tous les quatre étaient disparus depuis plus de quinze jours. Sa compagne, Lydie Troadec, sœur de Pascal Troadec, a également été placée en garde à vue pour modification de l'état des lieux d'un crime et recel de cadavres.

Une querelle d'héritage à l'origine du meurtre

À lire aussi
Roxana Maracineanu à l'Élysée le 16 janvier 2019 Roxana Maracineanu
Roxana Maracineanu chahutée : le Red Star promet des sanctions

Si la chronologie du meurtre n’est pas encore complètement claire pour les enquêteurs, les motifs sont également flous. Selon Le Parisien, les deux familles ne se parlaient plus depuis plusieurs années à cause d’une querelle d’héritage. Hubert Caouissin et sa compagne seraient persuadés que Pascal Troadec avait hérité de son père d’une fortune constituée de lingots d’or. Une légende familiale selon les enquêteurs, qui a empoisonné les relations des deux familles. 

Les enquêteurs veulent également savoir le rôle joué par la compagne d’Hubert Caouissin, Lydie Troadec. Quant aux corps des victimes, l’assassin présumé a déclaré les avoir incinérés dans la chaudière de l’habitation et avoir répandu les cendres dans la ferme. Des morceaux de corps auraient également été dispersés dans la forêt. Le jeu de piste macabre se poursuivra au moins jusqu’au jeudi 9 mars. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Finistère Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants