1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Luka Rocco Magnotta : pourquoi le rapatriement du "dépeceur de Montréal" fut délicat
3 min de lecture

Affaire Luka Rocco Magnotta : pourquoi le rapatriement du "dépeceur de Montréal" fut délicat

PODCAST - Après une cavale médiatique menant les enquêteurs canadiens jusqu'en Europe, Luka Rocco Magnotta est arrêté le 4 juin 2012, à Berlin. C'est avec difficulté qu'il est rapatrié au Québec.

Luka Rocco Magnotta escorté par la police
Luka Rocco Magnotta escorté par la police
Crédit : - / SPVM / AFP
28. Affaire Luka Rocco Magnotta : comment traquer un tueur 2.0 ?
28:05
Constance Willemet & Jean-Alphonse Richard

En mai 2012, les internautes découvrent avec horreur la vidéo d'un homme en assassinant un autre. Parallèlement, des restes humains sont découverts par le Service de police de Montréal (SPVM) dans une valise abandonnée au pied d'un immeuble de la ville. Les enquêteurs font le lien entre les deux évènements : Jun Lin, la victime portée disparue depuis plusieurs jours, a été violemment assassiné. Il s'agit d'un étudiant chinois venu étudier au Québec. Très vite, les médias s'emparent de l'affaire. L'auteur du crime, Luka Rocco Magnotta, devient l'homme le plus recherché du Canada

Après cinq jours de cavale, le meurtrier est arrêté le 4 juin 2012, de l'autre côté de l'Atlantique. Le patron d'un cybercafé de Berlin l'a reconnu et dénoncé à la police, alors qu'il se renseignait sur les actualités le concernant. "Quand on l'a appris, ça a été un soulagement, mais de courte durée", confie l'ex-porte-parole du SPVM Ian Lafrenière. Dans le dernier épisode des Voix du crime, il rend compte des difficultés logistiques auxquelles la police de Montréal a dû faire face pour rapatrier Luka Rocco Magnotta au Québec.

Le transport a été pour nous un moment de stress incroyable

Ian Lafrenière

"Aucune compagnie aérienne ne voulait l'embarquer sur ses ailes", se souvient Ian Lafrenière. Deux risques majeurs planaient au dessus de cette manœuvre : la moindre déclaration de Luka Magnotta concernant ses actes obligerait tous les passagers de l'avion à être témoins lors d'un éventuel procès. Le second risque était que le tueur demande un quelconque statut protecteur dans un pays où l'avion ferait escale, ce qui compromettrait sa mise en examen. "Nous avons embarqué dans toute cette gymnastique pour trouver une façon de le rapatrier. Tout le transport a été pour nous un moment de stress incroyable", admet l'ancien porte-parole. 

C'est finalement à bord d'un avion militaire que Luka Rocco Magnotta rentre au pays, sans escale. Une solution coûteuse mais indispensable. L'avion atterrit à l'aéroport Mirabel, accueilli par une foule de journalistes et de curieux. "Il s'est passé quelque chose que je n'avais jamais vu, il y avait énormément de personnes sur place, raconte Ian Lafrenière. Des gens s'étaient même agglutinés par dessus la voie rapide pour le voir passer, certains promettaient de le tuer, de lui régler son compte".

Tout le monde s'attendait à un colosse, une pièce d'homme

Ian Lafrenière
À lire aussi

Tous se demandent à quoi peut ressembler un homme capable de telles horreurs. Quand Luka Rocco Magnotta apparaît enfin sur le tarmac, la surprise est générale : "tout le monde s'attendait à un colosse, une pièce d'homme. Je voyais finalement un homme frêle, qui avait l'air vulnérable", confie Ian Lafrenière.


L'ancien porte-parole du SPVM désigne alors un caméraman chargé de récolter les images qui seront ensuite destinées aux médias. Décision controversée à l'époque, mais nécessaire pour des raisons de sécurité. "Beaucoup de médias internationaux voulaient suivre le véhicule, je me demandais si cela allait causer une poursuite folle en ville pour des images", explique-t-il. 

Deux ans plus tard, après un procès très médiatique lui aussi, Luka Rocco Magnotta a été jugé et condamné à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro des journalistes de RTL. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.

Deux fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue sur une affaire criminelle. Un podcast RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/