1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Karachi : six renvois en correctionnelle, dont Takieddine et Bazire, requis
1 min de lecture

Affaire Karachi : six renvois en correctionnelle, dont Takieddine et Bazire, requis

Le parquet de Paris a conforté l'enquête des juges et requis le renvoi en correctionnelle de six personnes, dont Ziad Takieddine et Renaud Donnedieu de Vabres.

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine.
L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine.
Crédit : Jacques Demarthon - AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le parquet de Paris a requis le renvoi au tribunal correctionnel de six personnes dans le volet financier de l'affaire Karachi, dont Ziad Takieddine et Nicolas Bazire, a assuré mardi 6 mai de source judiciaire, confirmant une information de Libération.

Outre l'homme d'affaires franco-libanais et l'ancien directeur de cabinet d'Edouard Balladur, le parquet requiert également le renvoi de Thierry Gaubert et Renaud Donnedieu de Vabres dans cette affaire où les juges soupçonnent que des contrats d'armement ont pu financer la campagne présidentielle 1995 de l'ancien Premier ministre.

Il appartient désormais aux juges d'instruction du pôle financier Renaud van Ruymbeke et Roger Le Loire d'ordonner le renvoi en procès ou non des protagonistes. Un procès n'impliquera pas deux personnages centraux de l'affaire, l'ex-Premier ministre et son ancien ministre de la Défense, François Léotard, qui relèvent de la Cour de Justice de la République.

Financement occulte de la campagne de Balladur en 95

Les juges d'instruction soupçonnent que des rétrocommissions sur les marchés d'armement conclus en 1994 avec le Pakistan et l'Arabie Saoudite ont servi à financer la campagne de Balladur. Au coeur de leur enquête figure l'équivalent de 327 millions d'euros de commissions versées en marge des contrats à des intermédiaires composant le "réseau K", notamment Ziad Takieddine et Abdul Rahman Al-Assir, dont le parquet demande aussi le renvoi en procès. 

À lire aussi

Selon une source judiciaire, le parquet de Paris requiert le renvoi en correctionnelle de Ziad Takieddine, Abdul Rahman Al-Assir, Nicolas Bazire et Renaud Donnedieu de Vabres, qui était conseiller de François Léotard, pour complicité et recel d'abus de biens sociaux. Le parquet demande aussi que Thierry Gaubert, qui appartenait à l'équipe de campagne de Balladur, soit renvoyé pour recel d'abus de biens sociaux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/