1 min de lecture Justice

Affaire Grégory : le rapport qui accable Bernard Laroche

Le "JDD" détaille le rapport de 48 pages daté du mois de mai 2017, où il est indiqué que "Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement" du petit garçon.

Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé noyé le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne.
Photo non datée du petit Grégory Villemin, 4 ans, retrouvé noyé le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne. Crédit : AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
Journaliste

"Nous pouvons affirmer que Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement de Grégory". C'est la conclusion du rapport d'experts du département sciences de l'analyse criminelle, auquel le Journal du dimanche a eu accès. Dans le texte, qui a permis de relancer l'enquête, les gendarmes expliquent donc que le premier suspect de l'affaire serait à l'origine de l'enlèvement du petit garçon, retrouvé mort le 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans la Vologne

Les auteurs du rapport de 48 pages daté de mai dernier, s'appuient "sur de nouveaux recoupements et sur des témoignages oubliés, exhumés du dossier judiciaire", selon le JDD qui détaille le rapport d'enquête. Ils estiment démontrer que l'enlèvement de l'enfant a été effectué par Bernard Laroche, accompagné de sa belle-soeur Murielle Bolle. L'hebdomadaire affirme en outre que selon ce même rapport, l'assassinat de l'enfant qui a suivi a été commis par une deuxième équipe

Un témoin affirme l'avoir vu près de chez les Villemin

Pour arriver à de telles conclusions, les gendarmes se sont notamment appuyés sur le témoignage "de l'amant d'une fermière de Lépanges (ville où le petit garçon avait été enlevé, ndlr), qui a certifié avoir vu Laroche 'et une rouquine' (Murielle Bolle a les cheveux roux, ndlr) s'approcher de chez les Villemin l'après-midi du crime". 

Bernard Laroche, premier suspect dans l'affaire avait été arrêté puis libéré en 1985, avant d'être abattu par son cousin Jean-Marie Villemin, le père de Grégory. Murielle Bolle a quant à elle été mise en examen le 29 juin dernier pour "enlèvement suivi de mort" et placée en détention provisoire. Au moment des faits, elle avait accusé son beau-frère du rapt du petit Grégory, avant de se rétracter. Un changement de position qui avait surpris. Plusieurs témoins affirment que Murielle Bolle, âgée de 15 ans à l'époque, avait subi des violences de la part de sa famille pour qu'elle blanchisse Bernard Laroche après l'avoir dénoncé. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Affaire Grégory
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790036498
Affaire Grégory : le rapport qui accable Bernard Laroche
Affaire Grégory : le rapport qui accable Bernard Laroche
Le "JDD" détaille le rapport de 48 pages daté du mois de mai 2017, où il est indiqué que "Bernard Laroche est l'auteur de l'enlèvement" du petit garçon.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-gregory-bernard-laroche-accable-par-un-nouveau-rapport-de-gendarmerie-7790036498
2017-09-10 07:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Wl99m4uN079C4qcVB80Adw/330v220-2/online/image/2017/0616/7788989381_photo-non-datee-du-petit-gregory-villemin-4-ans-retrouve-noye-le-16-octobre-1984-pieds-et-poings-lies-dans-la-vologne.jpg