2 min de lecture Michel Fourniret

Affaire Fourniret : vers un nouveau procès ?

Monique Olivier a confirmé cette semaine les aveux de Michel Fourniret pour deux nouveaux meurtres. L'hypothèse d'un nouveau procès paraît donc évidente, estime l'avocat de l'ex-épouse de l'"ogre des Ardennes".

Stéphane Carpentier RTL Week-end Stéphane Carpentier
>
Affaire Fourniret : vers un nouveau procès ? Crédit Image : FRANCOIS NASCIMBENI / AFP | Crédit Média : Olivier Boy | Durée : | Date : La page de l'émission
Olivier Boy
Olivier Boy et AFP

Monique Olivier, entendue cette semaine par la justice, a confirmé l'implication de son ex-mari, le tueur en série Michel Fourniret, dans les meurtres de deux jeunes filles dans l'Yonne, il y a près de 30 ans, ont indiqué vendredi 8 juin les avocats des familles parties civiles. Celui que la presse surnomme "l'ogre des Ardennes" avait déjà fourni des demi-aveux en février dernier.

Les déclarations de Monique Olivier viennent donc renforcer les soupçons très lourds qui pèsent sur Michel Fourniret. "Je pense qu'avec les aveux de Monique Olivier, il est maintenant évident qu'il y aura un nouveau procès pour ces deux affaires", estime son avocat Maître Richard Delgenes, qui évoque au micro de RTL une cliente qui "n'a jamais essayé de se protéger" ou "d'éviter un procès".


Le 17 mai 1990, le corps nu de Joanna Parrish, alors assistante d'anglais au lycée Jacques-Aymot d'Auxerre, avait été retrouvé à Moneteau (Yonne). La jeune femme, 20 ans, avait été violée et battue avant sa mort. Marie-Angèle Domece, handicapée mentale, avait disparu le 8 juillet 1988 dans l'Yonne, à 19 ans. Son corps n'a jamais été retrouvé.  À plusieurs reprises, Monique Olivier avait désigné son ex-mari comme le meurtrier, avant de se rétracter par la suite.

À lire aussi
Le tueur en série Michel Fourniret a avoué en 2018 deux nouveaux meurtres l'heure du crime
Farida Hamiche : La victime oubliée ?

Un nouveau procès à l'horizon 2020 ?

Michel Fourniret avait, lui, toujours contesté son rôle dans ces deux disparitions, y compris pendant son procès devant la cour d'assises des Ardennes, où il a été condamné le 28 mai 2008 à la perpétuité incompressible pour sept meurtres. Monique Olivier a, elle, été condamnée à la perpétuité, accompagnée d'une mesure de sûreté de 28 ans, pour sa complicité dans cinq meurtres.
Dans le dossier parisien, la magistrate chargée de l'enquête pourrait clore son instruction à la fin de l'année, ouvrant la voie à un nouveau procès courant 2020, selon les avocats.  Michel Fourniret avait déjà été mis en examen en 2008 dans cette affaire mais il avait bénéficié d'un non-lieu en 2011, faute de preuves suffisantes. La justice avait finalement ordonné en 2012 la reprise des investigations. "Il reste désormais une attente, qui est celle de retrouver le corps de Marie-Angèle Domece pour que cette famille soit enfin apaisée", ont déclaré les avocats.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Michel Fourniret Justice Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793687593
Affaire Fourniret : vers un nouveau procès ?
Affaire Fourniret : vers un nouveau procès ?
Monique Olivier a confirmé cette semaine les aveux de Michel Fourniret pour deux nouveaux meurtres. L'hypothèse d'un nouveau procès paraît donc évidente, estime l'avocat de l'ex-épouse de l'"ogre des Ardennes".
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-fourniret-vers-un-nouveau-proces-7793687593
2018-06-09 09:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/a9mSDUQ07StI_NXNEqIb-g/330v220-2/online/image/2018/0308/7792542441_le-tueur-en-serie-michel-fourniret-ne-nie-pas-son-implication-dans-l-affaire-estelle-mouzin.jpg