1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Affaire Fillon-Jouyet : qui des deux devrait-on croire ?
1 min de lecture

Affaire Fillon-Jouyet : qui des deux devrait-on croire ?

REPLAY INTÉGRAL – Au programme : Les deux protagonistes dans l'affaire Fillon-Jouyet se renvoient la balle à tour de rôle. Qui sont les grands perdants dans cette affaire ? Emmanuel Macron veut plus de transparence sur les prix d'achat des prothèses dentaires... - On refait le monde, du 10 novembre 2014.

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
Affaire Fillon-Jouyet : qui des deux devrait-on croire ?
30:51

On refait le monde, avec :
- Olivier Mazerolle, journaliste et directeur de la rédaction du quotidien La Provence,
- Joseph Macé-Scaron, directeur de la rédaction de Marianne,
- Yves Thréard, directeur adjoint de la rédaction du Figaro,
- Xavier Couture, producteur de télévision.

Affaire Fillon-Jouyet : qui des deux devrait-on croire ?

Jean-Pierre Jouyet a affirmé que François Fillon lui avait demandé d'accélérer les procédures judiciaires contre Nicolas Sarkozy dans le cadre de l'affaire Bygmalion. De son coté, François Fillon continue à démentir les paroles qu'on lui a attribuées. L'ancien Premier ministre envisage même de poursuivre en justice le secrétaire général de l’Élysée.


Lequel des deux protagonistes dit la vérité ?


Pour Xavier Couture, l'affaire Fillon-Jouyet est une affaire comme une autre. Le producteur de télévision pense que les deux politiciens disent la vérité. Il rajoute que François Fillon et Jean-Pierre Jouyet avaient chacun un intérêt dans cette affaire.

Je crois que, dans cette affaire, tout le monde avait un intérêt plus ou moins clair et marqué.

Xavier Couture, producteur de télévision
À lire aussi

Pour Olivier Mazerolle, François Fillon est coupable de ce dont on l'accuse. Selon le journaliste, les paroles de Jean-Pierre Jouyet lors de son dernier communiqué de presse confirment l'implication de l’État dans les poursuites judiciaires contre Nicolas Sarkozy.

Si Jean-Pierre Jouyet a éprouvé le besoin de dire que la Présidence n'entrait pas dans les affaires judiciaires, c'est que François Fillon lui a vraiment demandé d'intervenir.

Olivier Mazerolle, journaliste et directeur de la rédaction du quotidien La Provence
RTL vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/