1 min de lecture La République En Marche

Affaire Ferrand : l'association Anticor dépose plainte pour relancer l'enquête

Cette plainte déposée auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris, vise à obtenir la désignation d'un magistrat pour enquêter.

Richard Ferrand, ministre de la Cohésions des territoires, le 24 mai 2017
Richard Ferrand, ministre de la Cohésions des territoires, le 24 mai 2017 Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Martin Planques
Martin Planques et AFP

L’association Anticor a déposé plainte à Paris pour relancer l'enquête qui visait le chef de file des députés REM, Richard Ferrand, selon l'avocat de l'association anticorruption. Cette plainte survient près d'un mois après la décision de classement sans suite du parquet de Brest le 13 octobre dernier.

Cette plainte avec constitution de partie civile, déposée mercredi 8 novembre auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris, vise à obtenir la désignation, quasi-automatique, d'un magistrat pour enquêter sur l'affaire. Elle concerne notamment un bien immobilier acquis par la compagne de Richard Ferrand et loué ensuite aux Mutuelles de Bretagne, dont il était alors le directeur général. L'affaire porte sur des faits présumés de "prise illégale d'intérêts", et recel et complicité de ce délit

Le procureur de Brest Jean-Philippe Récappé reconnaissait que le parquet "aurait pu envisager l'ouverture d'une information judiciaire". Mais après vérification, il s'est avéré que "l'infraction éventuelle" était "prescrite" depuis le 19 juin 2015, aux termes des règles de prescription (3 ans) alors en vigueur. Richard Ferrand, à qui cette affaire avait coûté sa place de ministre, s'est toujours défendu de tout conflit d'intérêts. Il s'était félicité de la décision du parquet de Brest, le 13 octobre dernier, estimant avoir été "lavé de tout soupçon".  

À lire aussi
L'invité de RTL élections européennes
Européennes : Loiseau "victime de la stratégie de l'embrouille", dit Raffarin sur RTL

Le Front républicain d'intervention contre la corruption (FRICC) avait déjà réagi, quelques jours après le classement sans suite de l'affaire le 13 octobre, en appelant les "mutualistes des Mutuelles de Bretagne victimes d'un préjudice afin qu'ils se joignent" à une plainte.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La République En Marche Richard Ferrand Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790875544
Affaire Ferrand : l'association Anticor dépose plainte pour relancer l'enquête
Affaire Ferrand : l'association Anticor dépose plainte pour relancer l'enquête
Cette plainte déposée auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris, vise à obtenir la désignation d'un magistrat pour enquêter.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-ferrand-l-association-anticor-depose-plainte-pour-relancer-l-enquete-7790875544
2017-11-09 07:45:09
https://cdn-media.rtl.fr/cache/VPidGL_U2Il7IcpwqaTazQ/330v220-2/online/image/2017/0601/7788798966_richard-ferrand-ministre-de-la-cohesions-des-territoires-le-24-mai-2017.jpg