1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Accusations contre Éric Coquerel : qui est Sophie Tissier ?
2 min de lecture

Accusations contre Éric Coquerel : qui est Sophie Tissier ?

Sophie Tissier a récemment accusé le nouveau président de la commission des Finances Éric Coquerel de harcèlement sexuel. Ce dernier dément toujours les faits qui lui sont reprochés.

Sophie Tissier, militante de gauche et ancienne figure des "gilets jaunes"
Sophie Tissier, militante de gauche et ancienne figure des "gilets jaunes"
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Alexandre Bozio

Fraîchement élu président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, le député de Seine-Saint-Denis Éric Coquerel a été accusé par Sophie Tissier d'avances insistantes et de gestes inappropriés remontants à 2014. Le député Insoumis a immédiatement nié les faits, tandis que la plaignante a déposé une plainte pour harcèlement sexuel ce lundi 04 juillet. Mais qui est cette figure des "gilets jaunes" qui fait trembler Éric Coquerel et La France insoumise ? 

Née en 1979 en Auvergne, Sophie Tissier connaît une enfance compliquée. Comme elle l'explique dans son autobiographie du Club de Mediapart, elle fuit "le domicile familial au climat difficile" pour débuter des études d'audiovisuel et de cinéma à la Sorbonne. Elle travaille par la suite sur de nombreux plateaux télé, aussi bien chez France Télévisions que chez Canal +, mais est évincée de la chaîne cryptée en 2013 après avoir ouvertement critiqué le mode de fonctionnement de Vincent Bolloré

Cet événement va pour elle coïncider avec le début de sa vie de militante. Elle s'engage alors pour dénoncer les conditions de travail des intermittents de l'audiovisuel, du spectacle et du cinéma et défendre leurs droits. Se définissant comme écoféministe, elle milite pour le droit des femmes et "contre le système politique issu du patriarcat". 

Une fondatrice de mouvement

Elle va alors mettre en place de nombreux mouvements politiques. En 2013, elle fonde le réseau Touche Pas à Mon Intermittent.e, puis en 2016, elle se dit être à l'origine du mouvement Nuit Debout. L'année suivante, elle devient membre active de Stop Corruption et s'engage dans le collectif "1 mais pas 3 pour l'union à gauche entre Hamon et Melenchon".

À lire aussi

Après avoir été une figure pacifiste du mouvement des "gilets jaunes", elle crée en 2020 "Force Jaune". Enfin, peu avant les élections législatives de 2022, elle fonde un collectif intitulé l'Union citoyenne pour la Liberté (UCPL) qui deviendra rapidement un parti politique. Elle se présente sous cette bannière dans la 10e circonscription de Paris, mais n'obtiendra que 0,45% des suffrages au premier tour.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de v