1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Vol MH17 : Qui a tiré le missile responsable du crash?
1 min de lecture

Vol MH17 : Qui a tiré le missile responsable du crash?

REPLAY - C'est vraisemblablement un missile qui est à l'origine de l'explosion de cet avion de la Malaysia Airlines, abattu au-dessus de l'Ukraine il y a un an.

Les débris du vol MH17, abattu le 28 juillet 2014 alors qu'il survolait l'Ukraine.
Les débris du vol MH17, abattu le 28 juillet 2014 alors qu'il survolait l'Ukraine.
Crédit : MENAHEM KAHANA / AFP
Qui a tiré sur le vol MH17?
01:49
Pierre Julien & Charlie Vandekerkhove

Une deuxième catastrophe aérienne est en train de révéler ses secrets : le scénario du crash du vol MH17, abattu au-dessus de l'Ukraine l'été dernier, est en train de se confirmer. En plein conflit entre séparatistes pro-russes et l'armée ukrainienne, c'est vraisemblablement un missile qui est à l'origine de l'explosion de cet avion de la Malaysia Airlines, qui transportait 298 personnes. Les enquêteurs disent avoir retrouvé des traces de ce qui s'appelle un missile BUK, de fabrication russe. Reste à découvrir qui l'a tiré.
Sur les photos prises des débris du vol MH17, à l’époque, on notait déjà des centaines d’éclats ayant criblé l’avion. Preuve du déclenchement d’une fusée de proximité, appartenant en fait à un missile sol-air. Dans ce secteur, on trouve le système BUK. Il est particulièrement performant à haute altitude, avec un radar d’acquisition et de poursuite, un poste de commandement et une plate-forme de tir pour quatre missiles.

Plusieurs hypothèses

Les services secrets américains avaient retenu le BUK comme étant l’arme qui avait frappé le Boeing 777. Le problème, c’est que cette batterie de missiles a pu être récupérée dans une caserne ukrainienne, pillée et utilisée par les séparatistes. Les rebelles auraient ciblé un gros avion militaire de transport venu de Kiev, mais c’est l'avion malaysien qui aurait été touché.

Une autre version, véhiculée par Moscou, affirme que l’Ukraine, dotée d’une dizaine de systèmes BUK, a voulu faire porter la responsabilité du drame aux indépendantistes. Les satellites américains, malgré leur degré de précision, n’ont pas identifié encore exactement les auteurs. Tout ce serait joué à 5 kilomètres près, entre deux sites : l’un site ukrainien et un autre anti-gouvernemental.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/