2 min de lecture Russie

VIDÉO - Incendie géant dans une centrale thermique en banlieue de Moscou

En Russie, un incendie de grande ampleur s'est déclaré jeudi 11 juillet dans une centrale thermique près de la capitale, Moscou.

>
Une centrale thermique prend feu dans la banlieue nord de Moscou Crédit Image : Moscow 24 / capture d'écran |
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

Au moins six personnes ont été blessées dans l'incendie d'une centrale thermique en banlieue nord de Moscou, à Mytishchi, jeudi 11 juillet. L'incendie géant, avec des flammes atteignant plus de 50 mètres de haut, était toujours en cours en fin de matinée, selon des images retransmises en direct par la télévision russe. 

L'origine de l'incendie pourrait être une explosion. Selon le média russe Life, le ministère de l'Énergie a déclaré l'arrêt de la production de l'électricité dans la région. La commune de Mytishchi compte plus de 183.000 habitants.  

Pour rappel, une centrale thermique est une centrale qui produit de l'électricité grâce à des combustibles fossiles et fonctionne avec une chaudière à vapeur. 

La Russie est victime d'incendies depuis plusieurs mois. Le 1er juillet, quatorze marins sont décédés dans un feu à bord d'un sous-marin destiné à la recherche dans les eaux territoriales russes. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de l'incendie.

Un agent de sécurité a péri et douze personnes sont blessées

À lire aussi
La ville d'Idleb, en Syrie, le 30 mai 2019, après avoir été bombardée. bombardements
La Russie a bombardé en mai quatre hôpitaux syriens en 12 heures

Un agent de sécurité de la centrale a trouvé la mort après n'être pas parvenu à quitter la zone à temps. Douze blessés légers ont reçu des soins sur place et un autre a été hospitalisé, ont annoncé les services de secours, cités par l'agence de presse Ria Novosti. 

Le feu, qui a débuté vers 11H00 (09H00 GMT) dans un gazoduc alimentant la centrale dans son enceinte, s'est au total étendu sur une surface de plus de 1.000 m2 et a également atteint un bâtiment administratif et un entrepôt. Les pompiers ont annoncé avoir maîtrisé sa progression dans l'après-midi. 

"La station a réduit sa puissance à zéro, mais il n'y a aucun risque de coupures d'électricité pour les consommateurs. Des générateurs de secours ont été activés et la capacité de production" d'autres centrales "a été augmentée", a affirmé la société d'exploitation Mosenergo. 

2.1 millions d'euros de dégâts

Les dégâts sont évalués à plus de 150 millions de roubles (2,1 millions d'euros). Une enquête pour violation des normes de sécurité a été ouverte. Les flammes, visibles de Moscou, ont diminué en intensité après la coupure de l'approvisionnement du gazoduc, des nuages de fumée noire continuant pendant plusieurs heures de s'échapper du site. 

Une habitante de la ville voisine de Mytichtchi, Sofia Fessenko, a raconté à la télévision russe que de l'eau chaude s'échappait des robinets d'eau froide depuis que l'incendie a commencé. "Nous avons vu de la fumée couvrir la moitié du ciel", a-t-elle témoigné. 

La centrale la plus moderne approvisionnant Moscou

Une cinquantaine de camions de pompiers ont été envoyés pour lutter contre l'incendie dans le village de Tchelobitievo, à quelques kilomètres de la capitale russe, a annoncé sur Twitter le maire de Moscou Sergueï Sobianine. Des hélicoptères et des trains destinés à la lutte anti-incendie ont également été mobilisés. 

La centrale thermique numéro 27, qui fonctionne au gaz naturel, fournit en électricité et en chauffage les quartiers nord et nord-est de la tentaculaire capitale russe. Construite à partir de 1987 et achevée dans les années 2000, il s'agit de la centrale la plus moderne approvisionnant Moscou. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Faits divers Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants