2 min de lecture Mistral

Vente des Mistral à la Russie annulée : ce que vont devenir les navires

REPLAY - Le gouvernement français ne peut pas assumer l'entretien des deux navires de guerre et va donc devoir les vendre au plus vite.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
La France et la Russie ont trouvé un accord concernant les deux navires Mistral Crédit Image : AFP / JEAN-SEBASTIEN EVRARD | Crédit Média : Raphaël Vantard | Durée : | Date : La page de l'émission
Raphaël Vantard et Julien Quelen

Après huit mois d’âpres négociations, la France et la Russie ont donc trouvé un accord concernant les deux navires Mistral qui devaient être vendus au Pays de Vladimir Poutine avant que le conflit ukrainien n'éclate et ne fasse reculer la France. Alors que le contrat avait été signé en 2011, les deux Mistral ne seront donc pas vendus et la France devra rembourser. Dans l'accord, finalisé par les deux présidents en personne, il est écrit noir sur blanc que les deux Mistral qui devaient être vendus à la Russie sont désormais propriétés de la France. 

Le texte prévoit ainsi le remboursement à la Russie des avances versées pour les navires, soit près de 800 millions d'euros. Dans un second temps, la France devra également restituer à la Russie l'ensemble des équipements et des technologies russes déjà installées sur les deux bâtiments de guerre. Cependant, l'avenir des Mistral est aujourd'hui un épineux problème pour le gouvernement français. En effet la marine française dispose déjà de trois bâtiments Mistral, n'en a pas réellement besoin d'autres et n'en a surtout pas les moyens. 

Deux pays intéressés par les Mistral

La France va donc devoir vendre les deux navires à d'autres pays. L'Inde et le Canada seraient intéressés mais les conditions d'une nouvelle vente et le prix restent encore des questions sans réponse. Quoi qu'il en soit le temps joue contre la France car l'entretien de ces deux navires de guerre coûterait selon les experts entre 1 et 2 millions d'euros par mois

Cet accord enfin finalisé entre la France et la Russie a tout de même des répercussions positives, en tout cas à court terme, puisque les deux présidents François Hollande et Vladimir Poutine s'en félicitent. Sur le fond et à long terme, l'affrontement diplomatique entre les deux pays risque quand même de laisser des traces, notamment pour aller chercher d'éventuels appuis russes dans la guerre contre l'État islamique et dans le règlement du conflit est-ukrainien. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mistral France Russie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants