1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Une étudiante perd son stage à la Nasa à cause de propos injurieux sur Twitter
1 min de lecture

Une étudiante perd son stage à la Nasa à cause de propos injurieux sur Twitter

En se vantant sur Twitter d'avoir décroché un stage à la Nasa, cette jeune femme a, sans faire attention, proféré des insultes envers un haut placé de l'agence... et a vu son stage annulé.

Le centre de lancement du Kennedy Space Center, en Floride, aux États-Unis.
Le centre de lancement du Kennedy Space Center, en Floride, aux États-Unis.
Crédit : STAN HONDA / AFP
Leia Hoarau

Internet n'est pas toujours l'endroit idéal pour se défouler. C'est ce qu'a appris une jeune femme qui a eu la chance de décrocher un stage à la prestigieuse Nasa. Souhaitant partager sa joie sur les réseaux sociaux, elle s'est vanté sur Twitter... mais sous forme de propos injurieux. Des messages qui ne sont pas passés inaperçus : son stage a été annulé dans la foulée.

"Fermez tous bien vos g***, j'ai été acceptée en stage à la Nasa" déclare-t-elle, sous le pseudonyme 'Naomi H', dans un tweet. Repéré par Buzzfeed aux États-Unis, ce tweet a reçu la réponse d'Homer Hickam, ancien ingénieur pour la Nasa et haut placé au Conseil national de l'espace, qui a enjoint la jeune fille de faire attention à son langage. 

'Naomi H', qui ne s'est visiblement pas informée sur son interlocuteur, lui a tout simplement répondu par les charmants propos : "S*** ma b*** et mes c***, je travaille à la Nasa". Ce à quoi Homer Hickam lui a indiqué : "Et moi je suis membre du National Space Council, qui supervise la Nasa". 

La Nasa changera-t-elle d'avis ?

Un retournement inattendu qui a mené à l'annulation du stage de 'Naomi H' dans la précieuse institution. Selon Newsweek, ce ne serait pas le tweet en lui-même qui serait à l'origine de cette annulation, mais le partage de la publication en grand nombre sur Twitter avec le hashtag #Nasa. 

À lire aussi

De son côté, Homer Hickam a affirmé, dans son blog, qu'il n'avait rien à voir avec la révocation de ce stage et qu'il "faisait tout son possible" pour lui donner une opportunité dans l'industrie aérospatiale. Enfin, sur son nouveau compte Twitter créé depuis, la jeune femme s'est excusé auprès de l'institution et s'est dite optimiste quant à son éventuel changement d'avis. 

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire