1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Un canot pouvant transporter des dizaines de migrants retrouvé vide en Méditerranée
2 min de lecture

Un canot pouvant transporter des dizaines de migrants retrouvé vide en Méditerranée

Des secouristes ont retrouvé quatre cadavres au large de la Libye et un canot pneumatique vide ce dimanche 30 avril.

Des migrants entassés sur un canot pneumatique au large de la côte libyenne le 5 novembre 2016.
Des migrants entassés sur un canot pneumatique au large de la côte libyenne le 5 novembre 2016.
Crédit : ANDREAS SOLARO / AFP
Geoffroy Lang & AFP

Un nouveau a-t-il eu lieu en Méditerranée ? Des secouristes ont annoncé avoir retrouvé quatre cadavres au large de la Libye et un canot pneumatique vide alors que les passeurs y entassent toujours plus d'une centaine de personnes dimanche 30 avril. C'est l'ONG Médecin Sans Frontière (MSF) qui a donné l'alarme sur Twitter, après la découverte de quatre cadavres à environ 42 milles nautiques des côtes libyennes par l'équipage du Prudence, un navire de secours affrété par MSF.

Dans la matinée, le Iuventa, un navire affrété par l'ONG allemande Jugend Rettet, avait retrouvé à 14 milles nautiques de la Libye un canot vide, qui présentait toutes les caractéristiques de ceux à bord desquels les passeurs libyens entassent en moyenne entre 120 et 140 personnes, parfois un peu moins, parfois beaucoup plus. Toute la journée de samedi, le Iuventa avait cherché en vain dans le brouillard et une mer formée un canot en détresse signalé par les gardes-côtes italiens.

Une mer agitée et le brouillard ont compliqué les recherches

Le canot découvert dimanche matin au large de Zuwara était récent et n'arborait pas les inscriptions que les secouristes laissent sur les embarcations de migrants après avoir mis leurs passagers à l'abri. "Nous ne pouvons pas être sûrs que c'est le bateau que nous recherchions mais comme le canot n'était pas marqué, nous devons supposer qu'il y a eu un accident", a déclaré à l'AFP Pauline Schmidt, porte-parole de Jugend Rettet. Il était impossible de savoir dans l'immédiat si les migrants retrouvés morts plus au large par MSF avaient pris place ou non à bord de ce canot. 

Les migrants ont pu être secourus par des pêcheurs libyens, qui ne marquent pas les canots, mais l'Organisation internationale pour les migrations (OIM), qui répertorie ces secours en Libye, n'a pas enregistré d'opération ces derniers jours dans la zone. Elle a en revanche été informée, sans avoir eu les moyens de vérifier dans l'immédiat, de la découverte de cadavres sur une plage à une trentaine de kilomètres de Zuwara. Depuis le début de l'année, les autorités italiennes ont vu arriver quelque 37.000 personnes sur ses côtes, tandis que selon l'OIM, la traversée a coûté la vie à plus d'un millier de personnes. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/