1 min de lecture Ukraine

Ukraine : au moins 90 policiers blessés dans des heurts à Kiev

Des heurts ont éclaté entre policiers et manifestants devant le parlement à Kiev à la suite de l'adoption d'une loi considérée par ses opposants comme "pro-Poutine.

Des policiers devant le parlement de Kiev, le 12 août 2014.
Des policiers devant le parlement de Kiev, le 12 août 2014. Crédit : SERGEI SUPINSKY / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Au moins 90 membres des forces de l'ordre ont été blessés ce lundi 31 août lors de heurts devant le parlement ukrainien à Kiev, qui ont éclaté à la suite de l'adoption par le Parlement d'une réforme donnant plus d'autonomie à l'Est séparatiste en proie à la guerre. "Près de 90 personnes ont été blessées devant le Parlement", a écrit le ministre de l'Intérieur Arsen Avakov sur sa page Facebook, accusant les nationalistes du parti Svoboda d'avoir lancé "plusieurs engins explosifs" sur les forces de l'ordre.

Un total de 265 députés, contre un minimum requis de 226, ont voté en faveur de cette décision lors d'une séance houleuse, pendant laquelle des députés opposés à ce projet qu'ils considèrent "anti-ukrainien" et "pro-Poutine" ont bloqué l'accès à la tribune parlementaire et scandé "Honte!". À la sortie du parlement, des manifestants ont lancé des grenades fumigènes propageant des nuages de fumées noire et blanche devant le parlement, et du gaz lacrymogène a été utilisé par les deux camps. Une explosion a même eu lieu.

Une tentative pour légaliser le contrôle de l'Est par les rebelles

En  début de matinée, plusieurs centaines de militants du parti nationaliste Svoboda s'étaient rassemblés pour manifester contre cette réforme, alors que le mouvement d'extrême droite Pravy Sektor a déclaré avoir bloqué la circulation dans la rue devant l'assemblée monocamérale.

L'adoption de ce projet de réforme avait été exigée par les alliés occidentaux de l'Ukraine qui y voient un moyen d'apaiser le conflit armé ayant fait plus de 6.800 en seize mois. Beaucoup en Ukraine ont toutefois dénoncé cette réforme comme une tentative de légaliser de facto le contrôle par les rebelles d'une partie de l'est industriel du pays.

À lire aussi
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ukraine
Ukraine : le président Zelensky bat le record de la conférence de presse la plus longue

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ukraine Kiev Explosion
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants