1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Turquie : un avion bombardier d'eau russe s'écrase avec 8 personnes à bord
1 min de lecture

Turquie : un avion bombardier d'eau russe s'écrase avec 8 personnes à bord

Le Beriev-200 avait été loué par la Russie à la Direction générale turque des forêts qui l'utilisait pour combattre d'intenses incendies qui ont ravagé le sud de la Turquie ces dernières semaines.

La zone du crash photographiée par DHA Turkish News
La zone du crash photographiée par DHA Turkish News
Crédit : Demiroren News Agency (DHA) / AFP
Aymeric Parthonnaud & AFP

Le ministère russe de la Défense a indiqué qu'un avion bombardier d'eau s'est écrasé samedi 14 août 2021 en Turquie. Il s'agissait d'un avion militaire russe de type Be-200 avec 8 personnes à bord, selon les agences russes. Le ministère de la Défense a indiqué que l'appareil amphibie, qui s'est écrasé vers 13h30 GMT dans une région montagneuse du sud de la Turquie, avait à son bord un équipage de cinq militaires russes et trois Turcs.

Une équipe de secours et de recherche a été déployée dans la zone de Kahramanmaras. "La situation est très nouvelle mais nous avons détaché toutes les unités possibles dans la zone du crash", a fait savoir le gouverneur Omer Faruk Coskun interrogé par l'agence AP. Peu après l'annonce du crash, les autorités ont déclaré qu'aucun des passagers du vol n'avait survécu au crash. L'agence DHA a précisé que l'avion avait pour mission de lutter contre les incendies dévastateurs de la région de Bertiz, incendies causés par la foudre. Les raisons de ce crash n'ont, pour l'heure, pas été identifiées.

Cet incident intervient alors que la Turquie fait face depuis plusieurs semaines à une série de catastrophes naturelles, notamment des incendies dans le sud et des inondations dans le nord. Huit personnes sont mortes dans des feux qui ont ravagé la côte sud du pays de fin juillet à début août. Les autorités ont annoncé cette semaine que la plupart des foyers avaient été éteints, mais de nouveaux départs de feu ont été signalés ces derniers jours, comme à Kahramanmaras ou à Canakkale (ouest).

Ces incendies ont mis en lumière le manque de moyens de la Turquie en matière de lutte aérienne contre les feux, suscitant de vives critiques contre le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan. Ankara a ainsi été contraint de louer plusieurs appareils à Israël et, donc, à la Russie. L'Espagne a également envoyé un avion bombardier d'eau pour l'aider.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/