1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Tunisie : le chef du principal groupe armé jihadiste tué
1 min de lecture

Tunisie : le chef du principal groupe armé jihadiste tué

Lokmane Abou Sakhr, chef du groupe jihadiste le plus important de Tunisie, a été tué par les forces de l'ordre.

Un membre des forces de sécurité tunisiennes, le 31 mai 2014 à Tunis (illustration).
Un membre des forces de sécurité tunisiennes, le 31 mai 2014 à Tunis (illustration).
Crédit : AFP / FETHI BELAID
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le chef du principal groupe armé jihadiste tunisien, Lokmane Abou Sakhr, accusé par Tunis d'avoir "dirigé" l'attaque du 18 mars contre le musée du Bardo, a été tué samedi par les forces tunisiennes, a annoncé dimanche le Premier ministre Habib Essid.

Les forces tunisiennes "ont pu tuer hier (samedi) soir les plus importants éléments de la Phalange Okba Ibn Nafaa, à leur tête Lokmane Abou Sakhr", a-t-il dit à la presse, qualifiant cela "d'opération très importante dans notre programme de lutte contre le terrorisme". Cette annonce intervient alors que l'avenue du 20 mars, reliant la place Bab Saadoun au musée du Bardo, était noire de monde pour une vaste marche "contre le terrorisme" organisée par les autorités tunisiennes à laquelle sont attendus des dignitaires étrangers dont le président français François Hollande.

Okba Ibn Nafaa, responsable d'une multitude d'attaques meurtrières

Abou Sakhr a été tué lors d'une opération des forces spéciales dans la région de Gafsa (centre-ouest) dans laquelle neuf jihadistes armés ont en tout été tués. La Phalange Okba Ibn Nafaa, branche tunisienne d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), est responsable, selon les autorités, d'une multitude d'attaques contre l'armée et la police depuis fin 2012, qui ont fait des dizaines de morts.

Pour Tunis, ce groupe est aussi derrière l'attaque du musée du Bardo, bien que ce soit l'organisation Etat islamique et non Aqmi qui ait revendiqué l'attentat commis par deux Tunisiens armés de kalachnikovs. "L'opération terroriste (au musée) a été dirigée par le terroriste Lokmane Abou Sakhr", avait affirmé jeudi le ministre de l'Intérieur, Najem Gharsalli.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.