1 min de lecture Texas

Texas : il se dit contre l'exécution du meurtrier de son père

Le fils d'un commerçant tué en 2004 mène une campagne pour que le meurtrier de son père ne soit pas exécuté.

Représentation d'une exécution a mort par injection létale (illustration)
Représentation d'une exécution a mort par injection létale (illustration) Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Laure-Hélène de Vriendt
Laure-Hélène de Vriendt
et AFP

L'État américain du Texas se préparait à exécuter mardi 17 juillet un meurtrier âgé de 34 ans, malgré un ultime appel à la clémence du fils de l'homme qu'il a tué. Si les derniers appels de ses avocats sont rejetés, Christopher Young recevra une injection létale dans sa prison au nord de Houston.

Un jour de novembre 2004, sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants, il avait abattu le gérant d'une supérette de San Antonio. Il avait également été accusé d'une agression sexuelle sur une femme ce même jour. Christopher Young, qui était membre d'un gang violent, a assuré qu'il n'avait pas l'intention d'ôter la vie au commerçant quinquagénaire, nommé Hasmukh Patel. La scène avait été filmée par une caméra de surveillance. 

Mitesh Patel, le fils de la victime, a mené une campagne ces dernières semaines pour demander au gouverneur du Texas d'épargner le prisonnier, père de trois enfants. 
"Il a tué mon père, on va le tuer : l'addition de deux maux ne fera pas un bien", a déclaré aux médias Mitesh Patel.

Une des filles de Christopher Young a de son côté supplié les autorités texanes de ne pas exécuter son père. Mais la commission des grâces et libérations conditionnelles de l'Etat a écarté toute mesure de clémence en sa faveur. Le Texas est l'État qui exécute le plus aux Etats-Unis. Sept condamnés y ont été mis à mort depuis le début de l'année.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Texas États-Unis Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants