1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Tchernobyl : 35 ans après l'explosion, quelle est la situation autour de la centrale ?
2 min de lecture

Tchernobyl : 35 ans après l'explosion, quelle est la situation autour de la centrale ?

ÉCLAIRAGE - À l'occasion de la diffusion de la mini-série "Chernobyl" sur M6, retour sur la plus grande explosion du siècle passé.

La centrale de Tchernobyl, en Ukraine (illustration).
La centrale de Tchernobyl, en Ukraine (illustration).
Crédit : Sergei SUPINSKY / AFP
Tchernobyl : 35 ans après l'explosion, quelle est la situation autour de la centrale ?
05:06
Sophie Joussellin

Depuis 35 ans à Tchernobyl au niveau de la centrale, le réacteur 4, celui qui a explosé, est protégé par un sarcophage étanche pour éviter la dispersion de matières radioactives et les trois autres sont arrêtés.

Autour de la centrale, tout est figé dans le temps. La zone d'exclusion de 30 km autour de la centrale existe toujours. Elle fait 2.200 km², comme le département des Yvelines. La zone a été vidée juste après la catastrophe de ses habitants, une trentaine de villages et la ville de Pripiat, où vivaient 50.000 personnes.

La zone est toujours contaminée et pour longtemps encore. Le césium 137, un des radionucléides rejetés par l'explosion, mettra 300 ans à disparaître totalement, le plutonium des dizaines de milliers d'années. Personne n'y vit, à l'exception d'une poignée de Samoseli, ce sont des personnes aujourd'hui très très âgées qui avaient été autorisées à revenir vivre sur la zone  après l'accident. Et puis il y a des personnes qui travaillent à la centrale ou dans la ville de Tchernobyl, mais elles n'habitent pas sur place, ou seulement quelques jours par mois.

En revanche les animaux sont revenus dans la zone

Puisque l'homme n'est plus là, des ours, des loups, des élans y vivent. En 1998, on a réintroduit des chevaux de Prszewalski, une espèce en voie de disparition. Ils étaient 30, ils sont maintenant 150. Il y a aussi des oiseaux, des insectes, des rongeurs... Les autorités aimeraient faire de cette zone une réserve de biodiversité.

À lire aussi

La radioactivité a des conséquences sur les animaux. Les chercheurs ont remarqué, un taux d'hirondelles albinos élevé, elles ont des plumes blanches et la qualité des spermatozoïdes des mâles est bien moins bonne. Il y a donc moins de petits et la mortalité est élevée. D'autres oiseaux ont un cerveau plus petit, certains papillons ont des taches sur les ailes...

Même chose sur les arbres et les plantes. Certains pins sont déformés, les pommiers dans les villages abandonnés font des petites pommes. On a remarqué aussi que la radioactivité a un effet sur la décomposition des végétaux, elle se fait moins bien. On a ainsi au sol une couche 15-20 cm de ce qu'on appelle une litière bien sûr très très contaminée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/