1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Syrie : premières frappes contre Daesh depuis le porte-avions Charles de Gaulle
1 min de lecture

Syrie : premières frappes contre Daesh depuis le porte-avions Charles de Gaulle

Après l'Irak, les Rafale qui ont décollé du porte-avions français ont frappé Raqqa, fief de l'État islamique en Syrie. Une première depuis le Charles de Gaulle.

Un Rafale apponte sur le porte-avions français Charles de Gaulle
Un Rafale apponte sur le porte-avions français Charles de Gaulle
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Après avoir frappé l'Irak ce lundi 23 novembre, l'armée française a de nouveau bombardé la Syrie, a annoncé le ministère de la Défense. Si les frappes aériennes se sont succédé sur le sol syrien depuis les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis vendredi 13 novembre, les Rafale ont décollé pour la première fois du porte-avions Charles de Gaulle, opérationnel depuis ce lundi en Méditerranée orientale.

"À partir de (...) la Jordanie, deux Mirage 2000 de l'armée de l'air ont été engagés dans la mission. Simultanément depuis le porte-avions, quatre Rafale Marine les ont rejoints au-dessus de la Syrie", est-il précisé. Jusqu'ici le porte-avions français n'avait été engagé que pour des missions en Irak. Le raid mené lundi soir, à 19h30 heure française par les quatre Rafale et les deux Mirage 2000 a "détruit un site actif occupé par les combattants terroristes à Raqqa", fief de l'État islamique en Syrie, a indiqué le ministère de la Défense.

Plusieurs infrastructures détruites

"Les équipages ont frappé plusieurs infrastructures dont un centre de commandement, une zone de stockage de véhicules et des ateliers de maintenance", a ajouté le ministère en précisant que toutes les cibles visées avaient été "détruites". Cet engagement intervient dix jours après les attentats de Paris, qui ont fait 130 morts et ont été revendiqués par Daesh.

Les 26 chasseurs embarqués sur le Charles de Gaulle triplent la capacité offensive de la France dans la région, en s'ajoutant aux 12 appareils stationnés aux Émirats arabes unis et en Jordanie (respectivement six Rafale et six Mirage 2000).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/