1 min de lecture Alep

Syrie : l'évacuation d'Alep et de deux villages chiites est reportée

L'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme a indiqué que les évacuations par bus étaient remises à des dates ultérieures en raison de l'attaque, par des hommes armés, d'une vingtaine de bus.

Un quartier d'Alep est complètement détruit, le 13 décembre 2016
Un quartier d'Alep est complètement détruit, le 13 décembre 2016 Crédit : George OURFALIAN / AFP
Valentine De Brye
et AFP

En Syrie, des évacuations devaient avoir lieu ce dimanche 18 décembre à Alep et dans deux villages chiites du pays mais elles ont finalement été reportées, comme l'a annoncé l'Observatoire Syrien des Droits de l'Homme (OSDH). L'organisation a justifié ce report par "l'absence de garanties concernant la sécurité des évacués des deux villages de Foua et Kafraya", les deux communes chiites concernées. 

Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a par ailleurs précisé que c'est suite à l'attaque d'hommes armés sur une vingtaine de bus envoyés pour les évacuations que l'opération a été suspendue. Un incident qui ne devrait pas avoir d'impact sur la reprise de l'opération à une date ultérieure, selon le groupe rebelle Nourredine al-Zinki. 

Ce jeudi 15 décembre, alors qu'un accord avait été trouvé sur un cessez-le-feu à Alep Est, les premiers bus et ambulances avaient quitté les quartiers rebelles de la ville avec des blessés à leur bord. Depuis ce vendredi 16 décembre, des milliers de personnes sont bloquées dans la poche rebelle d'Alep, conquise presque entièrement par le régime de Bachar al-Assad.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alep Syrie Chiites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants