1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Suisse : cinq morts dans une fusillade dans le canton d'Argovie
2 min de lecture

Suisse : cinq morts dans une fusillade dans le canton d'Argovie

La fusillade est survenue samedi soir à Würenlingen, dans le canton suisse d'Argovie (nord). La police a annoncé la mort de cinq personnes, dont l'auteur des coups de feu.

Photo d'illustration
Photo d'illustration
La rédaction numérique de RTL & AFP

Une fusillade a fait plusieurs morts dans la nuit de samedi à dimanche. Les faits se sont déroulés tard le soir de samedi. Des voisins ont entendu des coups de feu peu après 23 heures et ont alarmé la police, rapporte l'édition suisse de 20 Minutes. Celle-ci aurait découvert plusieurs corps sans vie à l'air libre et dans un immeuble. Les secouristes n'ont pu que constater le décès de ces personnes, toutes adultes.


Selon le journal suisse Tages Anzeiger, des voisins ont indiqué qu'il y aurait cinq morts, dont un couple avec leur fils et le fils de personnes habitant une maison voisine. Une information confirmée par la suite par le commandant, Michael Leutpold, chef de la police cantonale d'Argovie, précisant qu'il s'agissait d'un "bilan définitif" et que toutes les personnes impliquées étaient des Suisses.

"Un drame relationnel"

Le policier a ajouté que l'enquête s'orientait vers un drame "relationnel", précisant que la piste terroriste avait été écartée. Selon les enquêteurs, l'auteur des coups de feu est un Suisse de 36 ans, qui s'est ensuite suicidé. Son identité n'a pas été divulguée, mais selon la police, il était marié et père de 3 enfants.

L'homme n'avait pas de permis de port d'armes et a tiré avec une arme qui n'était pas militaire, a encore indiqué la police. L'homme s'est d'abord rendu dans une première maison du lotissement où s'est déroulé le drame, et y a tué deux hommes de 58 et 32 ans et une femme de 57 ans. Selon la police, il s'agissait des beaux-parents et du beau-frère du tireur.  Il a ensuite pris la direction d'une autre maison et a abattu un homme de 46 ans. Il s'est finalement suicidé.

Déjà connu des services de police

À lire aussi

Selon la police, l'homme résidait dans le canton de Schwytz (nord-est), et vivait séparé de sa femme et de ses enfants. Il était connu des services de police pour des faits de violences. Une perquisition avait eu lieu à son domicile le 2 avril 2015, mais la police n'avait trouvé aucune arme. Sa femme et ses trois enfants ont trouvé refuge dans une institution sociale du canton de Schwytz en 2015.

Un grave fait divers est déjà survenu à Würenlingen le 13 décembre 1985. Un agent immobilier avait abattu l'amant de sa compagne ainsi que deux prostituées. Le crime s'était produit à quelques centaines de mètres de celui qui s'est déroulé samedi soir. Le meurtrier avait écopé de 20 ans de prison. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/