1 min de lecture Séisme au Népal

Séisme au Népal : un radar de la Nasa a aidé à retrouver des survivants

Un ingénieux appareil mis au point par l'agence américaine a permis de repérer quatre hommes grâce à leurs pulsations cardiaques.

Un radar de la NASA sauve quatre survivants du séisme au Népal
Un radar de la NASA sauve quatre survivants du séisme au Népal Crédit : SAJJAD HUSSAIN / AFP
Paul Guyonnet
Paul Guyonnet
Journaliste RTL

La technologie peut décidément faire des miracles. Grâce à un radar mis au point par la NASA, les secours à la recherche de survivants après le terrible séisme qui a frappé le Népal ont ainsi réussi à localiser quatre hommes ensevelis sous plus de trois mètres de débris. L'engin a réussi à détecter les battements de cœur des rescapés, indiquant ainsi où ils se trouvaient. 
L'appareil, nommé FINDER, pour "Finding Individuals for Disaster and Emergency Response" (c'est-à-dire retrouver des individus en cas de désastre et d'urgence absolue) a été mis au point par JPL, une branche spécialisée dans l'invention de matériel de secours post-catastrophes naturelles. Via Twitter, les concepteurs du radar se sont d'ailleurs félicités du succès de leur machine. 

"Nous sommes ravis que notre FINDER ait aidé à secourir quatre personnes après le séisme au Népal." 

La NASA a indiqué que deux appareils avaient été envoyés au Népal pour aider les secouristes à localiser de possibles survivants. Et ils y sont donc parvenus dans le village très durement touché de Chautara, au nord-est de Katmandou. Sous deux bâtiments effondrés, l'un des FINDER est parvenu à capter deux rythmes cardiaques à chaque fois, permettant aux secours de déblayer les débris. 

L'agence JPL s'est montrée très satisfaite de ce test grandeur nature passé par son radar. "FINDER a démontré qu'il pouvait détecter des gens ensevelis sous 9 mètres de gravats, cachés derrière 20 mètres de béton ou à plus de 100 mètres en terrain découvert." Et d'ajouter que les dernières fonctionnalités de l'engin lui permettaient, en plus de capter les battements de cœur et de dire s'ils sont humains ou animaux, de connaître l'emplacement approximatif des rescapés. De la taille d'un sac à dos, le FINDER devrait sans doute devenir un outil indispensable aux secouristes en cas de catastrophe naturelle. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Séisme au Népal Asie Népal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants