1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. "Salut, dictateur!" : l'étonnant accueil de Jean-Claude Juncker au Premier ministre hongrois
1 min de lecture

"Salut, dictateur!" : l'étonnant accueil de Jean-Claude Juncker au Premier ministre hongrois

Souvent critiqué pour ses "dérives autocratiques", le dirigeant hongrois Viktor Orban a gardé le sourire face au salut particulièrement spécial de Jean-Claude Juncker.

le Premier ministre hongrois Viktor Orban (G) et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker le 22 mai 2015 à Riga.
le Premier ministre hongrois Viktor Orban (G) et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker le 22 mai 2015 à Riga.
Crédit : JANEK SKARZYNSKI / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

L'anecdote pourrait tourner à l'incident diplomatique. Alors qu'il accueillait ce vendredi 22 mai au sommet de Riga le Premier ministre populiste hongrois Viktor Orban, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker l'a accueilli d'un étonnant : "Salut, dictateur!".

Ce dernier était par ailleurs visiblement d'excellente humeur, accueillant les participants par différents gestes amicaux. Il a apparemment proposé au Premier ministre grec Alexis Tsipras, arrivé sans cravate, de lui prêter la sienne.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras (G) et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker visiblement très amusés, le 22 mai 2015 à Riga.
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras (G) et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker visiblement très amusés, le 22 mai 2015 à Riga.
Crédit : JANEK SKARZYNSKI / AFP

Viktor Orban est souvent critiqué pour ce que ses adversaires, tel l'ancien commissaire européen Louis Michel, qualifient de "dérive autocratique". Depuis son arrivée au pouvoir en 2010, il a engagé des réformes profondes de la justice, des médias et de l'économie, qui ont été jugées liberticides par l'opposition et largement critiquées à l'étranger. Il a suggéré dernièrement de rouvrir le débat sur la peine de mort, abolie en 1990 en Hongrie et interdite dans l'UE, déclenchant un tollé au sein de l'Union.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/