2 min de lecture Union européenne

"Renzit" : vers un grand chamboulement en Italie ?

ÉDITO - Il se prépare en Italie une surprise électorale analogue à celle du référendum britannique sur l'Europe, au détriment du premier ministre Matteo Renzi.

LENGLET 245300 Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
"Renzit" : vers un grand chamboulement en Italie ? Crédit Image : Damien Rigondeaud | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Loïc Farge

Alors que nous, les Français, sommes focalisés sur les primaires, une autre consultation électorale, dans un pays tout proche, pourrait avoir des conséquences considérables pour nous. L'Italie va voter le 4 décembre prochain. Il s'agira d'un référendum sur des questions institutionnelles en apparence secondaires : le rôle du Sénat et l'équilibre des pouvoirs entre les régions et la capitale. Mais l'enjeu véritable de ce scrutin explosif est ailleurs. Car ces réformes sont présentées et défendues par Matteo Renzi, le premier ministre de centre gauche, qui aura de grandes difficultés à se maintenir si son projet ne passe pas.

Est-ce que c'est si grave ? L'instabilité gouvernementale en Italie, ce n'est pas vraiment nouveau. Mais cette fois-ci, c'est très différent. Car les trois partis d'opposition militent pour la sortie de l'Italie de l'euro : l'extrême gauche, très puissante avec le mouvement 5 étoiles ; l'extrême droite, avec la Ligue du Nord ; et même Silvio Berlusconi, qui revient une nouvelle fois, à 80 ans et avec toutes ses dents, sous la forme d'un Donald Trump italien ("Trumpetto", en quelques sorte).

Recul net du PIB italien

Si le "non" l'emporte au référendum, de nouvelles élections seront convoquées, et c'est l'opposition qui devrait gagner. Il y aurait là de quoi déclencher une nouvelle crise de l'euro, comparable à celle que nous avons connue en 2011-2012, avec la spéculation des marchés financiers sur la sortie de l'Italie de l'union monétaire et un éclatement de la zone.

À lire aussi
Le Royaume-Uni quittera officiellement l'Union européenne le 29 mars 2019 Brexit
Les actualités de 12h30 - Démission de Theresa May : quelles conséquences pour l'Europe ?

C'est très vraisemblable que les Italiens votent non. Les sondages sont désormais interdits en Italie, puisque nous sommes a moins de deux semaines du vote. Mais les derniers publiés faisaient état d'une avance du non de cinq à huit points.

Comme d'habitude lors d'un référendum, les Italiens ne votent pas sur la question posée, mais sur le bilan économique de Renzi qui, objectivement, n'est pas bon. Il y a bien une petite reprise anémique, mais elle intervient après un effondrement du pays. Par rapport à l'avant crise (2007-2008), le PIB de l'Italie a reculé de 9%. C'est absolument sans précédent : on n'a jamais vu cela, sauf en temps de guerre.

Et si le Nord s'en sort grâce à son industrie exportatrice, le sud de Rome connait une récession comparable à celle de la Grèce. C'est d'ailleurs dans le Sud que les sondages sont les plus mauvais. Et il faut ajouter à cela la crise des banques (plusieurs sont en faillite), et la crise des migrants, pour laquelle l'Italie est en première ligne.

L'euro a détruit une partie de l'industrie

L'euro a une responsabilité dans la crise du pays. Sans la monnaie unique, l'euro l'Italie aurait massivement dévalué pour sortir de la crise. Au lieu de cela, elle a fait de violentes coupes budgétaires et augmenté les impôts, sous le gouvernement de Mario Monti notamment. Ce qui a été fatal, c'est l'association de l'union monétaire avec des politiques économiques complètement inadaptées. Le tout a détruit une bonne partie de l'industrie et de l'activité du pays. 

Les réformettes de Renzi ne sont pas suffisantes pour remettre le pays sur pied. Si même Renzi gagnait son pari cette fois-ci, la bombe italienne finira par exploser. Elle ressemble à la bombe grecque, mais en beaucoup plus lourd au plan économique, et au plan politique, car l'Italie est l'un des pays fondateurs de l'Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Italie Matteo Renzi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785968024
"Renzit" : vers un grand chamboulement en Italie ?
"Renzit" : vers un grand chamboulement en Italie ?
ÉDITO - Il se prépare en Italie une surprise électorale analogue à celle du référendum britannique sur l'Europe, au détriment du premier ministre Matteo Renzi.
https://www.rtl.fr/actu/international/renzit-vers-un-grand-chamboulement-en-italie-7785968024
2016-11-25 09:59:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3Qh8acTfbNTK2YXingPFVA/330v220-2/online/image/2014/0423/7771375199_francois-lenglet.jpg