1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Qui était Sergio Marchionne, l'emblématique patron de Fiat, décédé à 66 ans ?
1 min de lecture

Qui était Sergio Marchionne, l'emblématique patron de Fiat, décédé à 66 ans ?

PORTRAIT- L'Italio-Canadien, patron de Fiat Chrysler et président de Ferrari pendant 14 ans, est mort à l'âge de 66 ans. Personnage apprécié mais controversé, il était parvenu à redresser le groupe automobile de manière impressionnante.

Sergio Marchionne à Turin, en 2014
Sergio Marchionne à Turin, en 2014
Crédit : Giulio Lapone / Sipa Press
Nassim Aziki

Souffrant depuis quelques semaines, Sergio Marchionne est décédé ce mercredi 25 juillet. Ce patron d'entreprise "au fort caractère" selon les employés, aurait subi "des complications inattendues alors qu'il se remettait d'une opération dans un hôpital de Zurich", déclare un communiqué de John Elkann, représentant de la famille Agnelli,  propriétaire de la marque. 

En Italie, l'annonce de sa disparition a suscité l'émoi. Une minute de silence a été observée à sa mémoire par les députés italiens. Elle s'est terminée par de longs applaudissements dans la salle.

L'homme d'affaires de 66 ans, qui avait pris les commandes de Fiat en 2004, a profondément marqué l'industrie automobile dans sa manière de diriger l'entreprise. Il a redressé à lui seul Fiat, en l'alliant, en 2014, à l'américain Chrysler.

Un parcours remarquable

Ce fils de carabinier a suivi de brillantes études au Canada où il est devenu docteur en droit du commerce. Repéré par Umberto Agnelli (industriel originaire de Turin), en 2003, alors président de Fiat, il débute au conseil d'administration de l'entreprise italienne. C'est l'année suivante, le 1er juin, qu'il prendra les commandes principales de la société. S'ensuivent de multiples décisions prises pour le groupe, qui feront enregistrer à Fiat-Chrysler un bénéfice net de 3,5 milliards d'euros, pour l'année 2017.

"Un homme impitoyable" selon certains collaborateurs

À lire aussi

Celui qui a profondément remodelè le groupe est jugé par ses collaborateurs comme étant un homme "très impliqué dans son travail". Impitoyable aussi, il ferme durant l'année 2010 l'usine sicilienne de Termini, laissant ainsi 1.400 salariés sans emploi. Mais il aura permis à l'entreprise italienne de figurer parmi les plus puissantes marques automobiles au monde.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/