1 min de lecture Russie

"Preuves exhaustives" de l'ingérence militaire russe, selon un rapport de l'opposition

Des proches de Boris Nemtsov, l'opposant russe assassiné en mars dernier, ont présenté un rapport sur la présence de militaires russes en Ukraine.

Marche de soutien à l'opposant russe assassiné Boris Nemtsov
Marche de soutien à l'opposant russe assassiné Boris Nemtsov
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les proches de l'opposant russe Boris Nemtsov, assassiné en février à Moscou, ont présenté mardi dans un rapport de 64 pages des "preuves exhaustives" de l'ingérence militaire russe en Ukraine établies à partir de témoignages de soldats ou de leurs familles, une présence que Moscou a toujours démentie.

Selon l'opposant Ilia Iachine, qui a présenté le rapport devant la presse, les troupes russes ont pour la première fois "franchi en masse" la frontière ukrainienne en août 2014, lors de la contre-offensive réussie des rebelles à Ilovaïsk et sur le front sud de Donetsk. 

Ni Poutine, ni ses généraux n'ont le courage d'admettre l’agression militaire contre l'Ukraine

Ilia Iachine
Partager la citation

"Toutes les réussites militaires clés des séparatistes ont été réalisées par des unités de l'armée russe", a affirmé Ilia Iachine, qui admet néanmoins que tous les éléments du rapport ont été rassemblés à partir de la Russie, sans enquête sur place en Ukraine. 

"Ni Poutine, ni ses généraux n'ont le courage d'admettre l’agression militaire contre l'Ukraine. Des mensonges lâches et hypocrites sont présentés comme de la grande sagesse politique", a-t-il lancé.

Les militaires s'étaient "perdus"

À lire aussi
Elon Musk espace
SpaceX : après le décollage, Elon Musk se moque du patron de l'agence spatiale russe

Des médias russes avaient exigé dès août la vérité sur une présence militaire russe en Ukraine après avoir rapporté des enterrements de soldats en Russie, morts dans des conditions mystérieuses. Au même moment, une dizaine de parachutistes russes avaient été capturés dans l'est par les forces ukrainiennes, Vladimir Poutine affirmant qu'ils s'étaient simplement "perdus".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Russie Assassinat Ukraine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants