1 min de lecture Économie

Pourquoi le déficit commercial français s’est accru en 2016

ÉCLAIRAGE - L'année 2016 n'a pas été une bonne année pour la balance commerciale. Le déficit s'établit désormais à 48,1 milliards d'euros.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Le déficit commercial français s'est encore accru en 2016 Crédit Image : AFP / JOEL SAGET | Crédit Média : Éric Vagnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Eric Vagnier
Éric Vagnier et Clarisse Martin

Le déficit commercial s'est plus creusé que les prévisions ne l'annonçaient en 2016. Il s'établit désormais à 48,1 milliards d'euros, alors que l'objectif du gouvernement était de passer en deçà de la barre des 45 milliards d'euros. L'augmentation du déficit commercial, qui constitue l'un des deux piliers de la croissance française, peut s'expliquer par plusieurs raisons.

L'euro s'est apprécié, freinant la compétitivité des produits exportés et vendus hors de l'Europe. Globalement, la croissance mondiale a ralenti et le pouvoir d'achat des Britanniques a chuté, avec la décision du Brexit. Jusque-là, la Grande-Bretagne était un partenaire commercial primordial, grâce auquel la France dégageait le plus d'excédent commercial. D'autre part, les revenus tirés du tourisme et les sommes dépensées en France par les étrangers se sont contractés. Une conséquence des attentats. Au niveau des importations, l'augmentation du prix du baril de pétrole a provoqué une hausse de la facture énergétique. 

Des facteurs globaux mais aussi propres à la France

Ces causes pourraient aussi infléchir la balance commerciale allemande, qui est influencée par des éléments plus ou moins similaires. Et pourtant, cette dernière est excédentaire. Cela s'explique par des facteurs purement propres à l'Hexagone, comme la mauvaise récolte céréalière ou encore les retards dans le calendrier de livraisons des Airbus. En France, peu de PME se mettent en quête de conquérir des marchés étrangers, qui restent l'apanage de grands groupes, alors qu'en Allemagne ou en Italie, des entreprises de taille moyenne n'hésitent pas à s'aventurer hors de leurs frontières.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Déficit Brexit
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants