1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Ouragan Irma : le sud des États-Unis en alerte face à l'arrivée du cyclone
1 min de lecture

Ouragan Irma : le sud des États-Unis en alerte face à l'arrivée du cyclone

Ordres d'évacuation, rupture d'essence et d'eau potable : les états de Floride, de Géorgie et de Caroline du Sud s'apprêtent à être frappés par Irma.

Miami Beach désert le 7 septembre, avant l'arrivée de l'ouragan Irma en Floride.
Miami Beach désert le 7 septembre, avant l'arrivée de l'ouragan Irma en Floride.
Crédit : SAUL LOEB / AFP
Océane Blanchard & AFP

Irma continue son avancée destructrice. Après avoir ravagé les îles de Saint-Barthélémy et Saint-Martin, l'ouragan de force 4 se dirige vers Cuba, avant de frapper le sud des États-Unis. 

Le phénomène climatique devrait d'abord arriver en Floride puis en Géorgie et en Caroline du Sud, selon les prévisions du centre américain des ouragans, qui prévoit des marées supérieures de 8 mètres à la normale et "un danger d'inondations mortelles" durant les 36 prochaines heures.

Le président américain Donald Trump a exprimé depuis Washington jeudi 7 septembre sa "vive inquiétude" quant aux dégâts qu'il pourrait provoquer. Des ordres d'évacuations obligatoires ont d'ailleurs déjà été émis pour les zones côtières de Floride et dans l'État de Géorgie, concernant près d'un million de personnes.

"Nous disons à tout le monde: quittez Miami Beach. Je n'aurais jamais pensé devoir dire ça, mais je le dis aujourd'hui", a renchéri le maire de Miami Beach, Philip Levine sur la chaîne Fox News. 

Supermarchés en rupture de stock

À lire aussi

L'ouragan doit atteindre la pointe sud de la Floride, samedi 9 septembre, dans la soirée. Déjà 31.000 personnes ont quitté les îles de Keys et plusieurs dizaines de milliers de personnes sur la côte sud-est devraient bientôt être obligées d'évacuer. Environ 150.000 habitants de Miami Beach et d'îles au large de Miami ont également été appelés à partir.

Queues interminables aux stations-service, supermarchés en rupture de stock: les habitants de Miami se précipitaient pour faire des provisions à l'approche du puissant ouragan Irma. L'eau potable était particulièrement prise d’assaut, tout comme l'essence.

L'État d'urgence a également été décrété sur tout le territoire et un millier de militaires de la Garde nationale ont été rappelés.

La Floride "se prépare pour s'assurer que les familles sont en sécurité", a affirmé le gouverneur Scott, assurant qu'Irma était "plus gros, plus rapide et plus fort que l'ouragan Andrew", qui avait dévasté l'État en août 1992. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/